Le cluster du bus à hydrogène a un chef de file girondin

 |   |  149  mots
Créé récemment, le cluster H2Bus France cherche à favoriser la mise en place et l'exploitation de bus électriques à hydrogène sur le territoire français. Son coordinateur a été choisi : il s'agit de la société de Lormont Hydrogène de France.

L'Union européenne a pour objectif de favoriser le développement du bus électrique à hydrogène, à travers le cofinancement de ces équipements et le lancement d'un appel à projet, début 2016, afin de consolider leur phase d'industrialisation. A travers le FCH-JU (Fuell cells & hydrogen joint undertaking), elle entend notamment générer des commandes groupées de véhicules et a mandaté, pour la France, la société lormontaise Hydrogène de France afin de piloter le cluster français (regroupement d'acteurs) H2Bus France. Ce dernier regroupe Bordeaux Métropole, la Communauté urbaine de Cherbourg, Métropole Rouen Normandie, Montélimar agglomération, des syndicats mixtes de transports... ainsi que des opérateurs.

Hydrogène de France aura notamment pour mission de construire une feuille de route française et de coordonner les actions du cluster et celles de plusieurs pays : Italie du Sud, Espagne, Portugal, Grèce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :