Logiciels libres : à Pessac, une Banquiz pour faire décoller les “manchots”

 |   |  258  mots
A Pessac (33), les Tux français ont désormais La Banquiz pour développer leurs projets entrepreneuriaux dans le domaine du libre
A Pessac (33), les "Tux" français ont désormais La Banquiz pour développer leurs projets entrepreneuriaux dans le domaine du libre (Crédits : D.R)
A Pessac, à proximité de Bordeaux, les aventuriers entrepreneurs du monde du logiciel libre disposent désormais d’un lieu dédié à l’accélération, voire au décollage de leurs projets avec La Banquiz.

Tux le manchot (non ce n'est pas un pingouin) qui symbolise Linux, et donc plus largement le monde des logiciels libres, s'est trouvé un nouveau refuge, une banquise en région Aquitaine.

En l'occurrence, il s'agit plutôt de La Banquiz, le premier accélérateur des startups du logiciel et des technologies du libre en France. Alain Rousset, président de la Région mais aussi de la technopole Bordeaux Unitec, et François Pellegrini, président d'Aquinetic, association qui porte le cluster aquitain de compétences en numérique, inaugureront, vendredi prochain, la structure qui devrait accompagner les jeunes pousses de l'économie du logiciel libre.

Installée au cœur de Pessac, La Banquiz va regrouper en un seul lieu les compétences des deux structures qui l'ont initié. Le but étant d'accompagner les porteurs de projets afin de les aider à passer du statut de geek à celui de créateur d'entreprises dans le domaine des technologies et logiciels libres.

6 mois d'accompagnement pour
faire décoller un projet d'entreprise

Un programme d'accompagnement sera proposé à des promotions réduites en nombre de porteurs de projets. Un programme intensif réduit en temps également puisque chaque promotion aura 6 mois pour finaliser le passage de l'idée à la création d'entreprise, le cas échéant. La Banquiz a pour ambition de favoriser l'émergence de projets d'entreprises ambitieux, créateurs d'emplois.

A ce jour, l'économie du libre génèrerait 4 Md€ de CA annuel et compterait 30.000 emplois en France. La Banquiz aimerait contribuer à l'amélioration de ces chiffres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :