A Mérignac (33) , Dassault se pose au plus près des marchés de la Défense

 |   |  244  mots
En créant à Mérignac (33) une antenne dévolue aux relations avec la Simmad et le Commandement des forces aériennes, Dassault se rapproche au plus près de leurs futurs besoins et donc de leurs marchés
En créant à Mérignac (33) une antenne dévolue aux relations avec la Simmad et le Commandement des forces aériennes, Dassault se rapproche au plus près de leurs futurs besoins et donc de leurs marchés (Crédits : reuters.com)
Afin d'être le plus proche possible des besoins en soutien militaire aérien de la Défense nationale, qui a fait de Mérignac son centre de décision, Dassault Aviation vient de créer, sur son site industriel tout proche, une antenne locale qui renforcera les liens commerciaux avec le Commandement des forces aériennes et la Simmad.

Alain Anziani, maire de Mérignac, a fait savoir, ce matin, qu'il se réjouissait de la présence renforcée de Dassault Aviation à Mérignac qu'il qualifie de "capitale régionale de l'aéronautique". A juste titre puisque si cette activité mobilise à elle seule 50.000 emplois dans la région, la ville de Mérignac en accueille 10.000, soit 20,3 % des emplois de la filière.

Il faut dire que dans une logique de proximité, le groupe Dassault Aviation vient de créer une antenne locale sur son site industriel mérignacais afin de renforcer son action dans le domaine du "soutien militaire". Cette antenne, dirigée par Gérard Rousset, représentera l'entreprise auprès des entités étatiques et des acteurs industriels du soutien situés en région Aquitaine.

Dassault Aviation opère donc une opération stratégique commerciale importante en se rapprochant ainsi physiquement du Commandement des forces aériennes, qui va installer 300 personnes d'ici l'été prochain et de la Simmad (Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la Défense). La Simmad est aujourd'hui à Mérignac, au sein de la base aérienne 106, depuis son déménagement de Brétigny-sur-Orge en 2007.

Des réorganisations qui ont pour fonction, dixit la Défense, de "mieux coordonner les actions des différents partenaires tout en renforçant la coopération Etat-industrie".
Message reçu 5/5 par l'avionneur français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :