Le logement social en mode XL dans les Landes

 |   |  230  mots
Le Département va devoir doper sa capacité d'accueil
Le Département va devoir doper sa capacité d'accueil (Crédits : reuters.com)
Le Conseil général des Landes veut renforcer la gestion du logement social, soumis à une forte vague d’immigration interrégionale, avec la fusion des différents offices qui existaient jusque-là.

Pour faire face au fort accroissement de sa population, dû aux migrations interrégionales, le Conseil général des Landes, présidé par Henri Emmanuelli (PS), a décidé de renforcer l'office public de l'habitat (OPH), baptisé XLHabitat. Comme l'a révélé récemment l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), entre 2007 et 2012, la population des Landes a connu une hausse annuelle moyenne de + 1,3 %, à 392.884 habitants, un vrai record au plan national.

Bien au-delà d'un simple changement de nom, la création de XLHabitat repose sur la fusion des trois principaux organismes d'habitat social : l'OPH des Landes (créé en 1922), l'OPH de Dax (1923) et la SA Habitat Landes Océan (1929). Cette opération sur le feu depuis juin 2014 a été actée par la préfecture en décembre, tandis que la fusion par transmission universelle du patrimoine a eu lieu le 1er janvier 2015. Le nouvel ensemble XLHabitat gère 10.000 logements, soit l'ensemble du parc social du département. Ces logements sociaux sont répartis dans 129 communes et XLHabitat s'appuie sur deux agences, à Dax et Mont-de-Marsan et quatre antennes techniques. XLHabitat, qui emploie 166 collaborateurs, loge 30.000 personnes et ses cinq missions principales consistent à construire, réhabiliter, entretenir, gérer et accompagner. En 2013, ces structures fédérées du logement social ont reçu 39.000 appels et accueilli 8.150 personnes. Elles construisent chaque année 150 logements et en réhabilitent 200.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :