La Nouvelle-Aquitaine perd 23 % d'exploitations agricoles en dix ans

INFOGRAPHIE. L'inquiétante tendance dépressionnaire du nombre d'agriculteurs dans la région est confirmée. Selon les chiffres du recensement agricole 2020 publiés par l'Agreste, la Nouvelle-Aquitaine compte 23 % d'exploitations agricoles en moins qu'en 2010. Zoom sur trois chiffres qui illustrent la transition balbutiante que le monde agricole va devoir impulser.

3 mn

Avec 4,2 millions d'hectares, la Nouvelle-Aquitaine est la région française qui compte la plus grande surface agricole utile.
Avec 4,2 millions d'hectares, la Nouvelle-Aquitaine est la région française qui compte la plus grande surface agricole utile. (Crédits : Maxime Giraudeau)
  • Moins d'exploitations, pour de plus grandes surfaces

La Nouvelle-Aquitaine compte 64.130 exploitations agricoles en 2020, contre 83.140 en 2010, soit une diminution de -23 %. Un chiffre légèrement supérieur à la moyenne nationale (-21 %). La Dordogne est le département qui marque la plus nette baisse, avec -27 % soit une exploitation sur quatre, suivi par la Gironde, la Haute-Vienne et les Charentes. Au contraire, ce sont les Pyrénées-Atlantiques, territoire dominé par l'élevage, qui perdent le moins d'exploitations (-18 %).

Face à cette baisse marquée et inquiétante, la surface agricole moyenne des exploitations augmente logiquement. Alors qu'elle était de 51 hectares en moyenne en 2010, elle s'élève à 65,5 hectares en 2020.

Lire aussi 5 mnAgriculture : la France a perdu 100.000 exploitations en dix ans

  • Léger recul de la surface agricole totale

2 % c'est le pourcentage de surface agricole utile (SAU) que la Nouvelle-Aquitaine a perdu en dix ans. Avec en tête, la Gironde et la Dordogne, où la pression foncière, même si elle ne pourrait expliquer le phénomène à elle seule, est particulièrement accrue. Un recul moins marqué que pour le nombre d'exploitations, qui s'explique par la transmission des terres à des entités de production davantage concentrées.

  • Essor confirmé pour l'agriculture biologique

C'est l'un des enjeux d'avenir de la région : la percée nette de l'agriculture biologique, qui représente 11 % des exploitations néo-aquitaines en 2020, contre seulement 3 % dix ans plus tôt. Trois départements passent le cap des 15 % avec, dans l'ordre, la Gironde, la Dordogne et le Lot-et-Garonne. En-dessous de la moyenne régionale, on retrouve les Charentes, la Corrèze, la Creuse, les Pyrénées-Atlantiques et les Landes.

Lire aussi 2 mnAgriculture biologique : la Nouvelle-Aquitaine a augmenté ses surfaces d'un quart l'an dernier

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.