Maison individuelle : le prix du terrain à bâtir continue de flamber en Gironde

 |  | 1047 mots
Lecture 6 min.
Une maison à ossature bois et son terrain en bordure de forêt.
Une maison à ossature bois et son terrain en bordure de forêt. (Crédits : Ginkgo)
Le marché du terrain à bâtir continue d'être frappé par la pénurie de l'offre et la montée des prix en Nouvelle-Aquitaine. Ce qui est typiquement le cas en Gironde, où la pression ne cesse de grimper sur les prix, au point de préfigurer un début de crise, comme le dévoile la dernière étude présentée par l'Observatoire immobilier du Sud-Ouest (Oiso).

François Cheminade (Nexity), 1er vice-président de l'Observatoire immobilier du Sud-Ouest (Oiso)  en charge du foncier, a confirmé dans son webinaire du 27 novembre dernier l'ampleur de la crise qui touche la parcelle à bâtir, dont la tonicité est liée au marché du logement individuel en secteur diffus.

"Au 1er semestre 2020, le nombre de mises en ventes en Nouvelle-Aquitaine était de 340 lots, en recul de -62 % sur un an, par rapport au 1er semestre 2019, et de -55 % comparé au 2e semestre 2019", a commencé François Cheminade.

Lire aussi : Immobilier (Oiso) : Bordeaux Métropole au cœur de la crise du terrain à bâtir

L'indicateur des ventes a également souffert du contexte de crise mais pas dans les mêmes proportions que les mises en ventes. Avec 653 ventes enregistrées au 1er semestre, ces dernières affichent ainsi une baisse de -32 % sur un an mais également de -32 % par rapport au 2e semestre 2019. Du côté des terrains à bâtir mis à l'offre, la situation n'a pas connu de très grands bouleversements au cours des dernières mois.

De Royan, l'activité la plus forte s'est déplacée au sud des Landes

En 2018, quand le nombre de ces lots mis en vente était passé en Nouvelle-Aquitaine au-dessous de la barre des 2.000, François...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :