A Pau, Eove double sa production de respirateurs artificiels

 |   |  426  mots
La société Eove basée à Pau depuis sa création en 2014 compte désormais 30 collaborateurs.
La société Eove basée à Pau depuis sa création en 2014 compte désormais 30 collaborateurs. (Crédits : Eric Traversié)
Alors que la demande de respirateurs artificiels explose pour soigner les victimes du Covid-19 en détresse respiratoire, la société paloise Eove, qui compte 30 collaborateurs, s’est réorganisée pour pouvoir doubler la production et la quadrupler prochainement si nécessaire. Créée en 2014 et acquise par Air Liquide en 2018, elle fabrique habituellement 200 respirateurs pour des patients à domicile.

Si le Covid-19 a contraint de nombreuses entreprises à se mettre à l'arrêt, d'autres, beaucoup plus rares, tournent à plein régime. C'est le cas notamment d'Eove, spécialisée dans la conception et la fabrication d'appareils médicaux d'assistance respiratoire. Car après la pénurie de masques, la demande de respirateurs articificiels augmente pour des patients en insuffisance respiratoire aiguë.

Si elle ne fabrique pas de respirateurs de réanimation et d'urgence, mais des respirateurs à domicile de niveau 3 dits "support de vie", cette société basée à Pau sur le site d'Helioparc s'est organisée dès le mois de février pour pouvoir doubler la production.

Six intérimaires et le service R&D mobilisés

"Six intérimaires ont été embauchés. Les ressources internes expérimentées en R&D ont été mobilisées pour renforcer la production. D'un point de vue de l'organisation, des plages d'horaires supplémentaires ont été mises en place ainsi que le travail le samedi. Dans le même temps, les équipes continuent de réfléchir pour augmenter encore la production de ventilateurs, pour un possible quadruplement des capacités si nécessaire. Nous nous sommes organisés pour répondre aux demandes dans la durée", précise la société dont la maison mère, Air Liquide, a donné des précisions, ce mardi 24 mars, dans un communiqué :

"Le nombre de ventilateurs pour la réanimation devrait passer de 500 unités fabriquées actuellement à 1.100 en avril sur le site d'Antony, en région parisienne, et le nombre de ventilateurs non invasifs, produits à Pau, passera quant à lui de 200 à 600."

Eove fournit majoritairement des prestataires de santé qui sont en charge de l'hospitalisation à domicile, en France et en Europe. Mais les demandes ont augmenté car ces mêmes prestataires fournissent maintenant les hôpitaux dont les besoins ont considérablement augmenté avec l'arrivée du Covid-19. "L'utilisation en centre hospitalier reste possible dans des circonstances exceptionnelles comme celles qui prévalent aujourd'hui", nous précise l'entreprise.

La particularité de ce respirateur ? Destiné à la prise en charge à domicile de patients souffrant d'insuffisances respiratoires chroniques, il est petit, léger, mobile et connecté ce qui permet de recueillir toutes les données de suivi du patient à distance et en temps réel. L'entreprise créée en 2014 par Fabien Cotteaux, qui avait précédemment travaillé pendant plus de 20 ans dans le domaine de la respiration artificielle, est entrée dans le giron d'Air Liquide en 2018.

Eove

Le EO-150 Ventilator est un respirateur compact, mobile et connecté. Crédit Eove.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :