Les habitants de la métropole bordelaise heureux d'y vivre

Par Mikaël Lozano  |   |  429  mots
97 % des sondés jugent l'agglomération bordelaise agréable à vivre. (Crédits : LTOA / Mikaël Lozano)
Le président de Bordeaux Métropole et maire de Bordeaux Alain Juppé a présenté ce matin le "baromètre de climat intercommunal" réalisé par l'Ifop. Il en ressort que l'agglomération est agréable à vivre pour 97 % de ses habitants.

Ce baromètre instauré en 2009 est réalisé par l'Ifop qui organise deux enquêtes par an, portant sur l'image du territoire et des grands projets métropolitaine auprès des habitants. Cette 12e édition a été menée les 4 et 7 novembre, selon la méthode des quotas, auprès d'un échantillon de 1.004 personnes. Les résultats ont été présentés hier jeudi aux élus du bureau de Bordeaux Métropole et à la presse par Alain Juppé ce matin. Ils sont accessibles ici.

Les bons points

Selon la dernière mouture du baromètre, 92 % des personnes interrogées estiment vivre dans une agglomération en développement ou en pleine expansion (+ 2 points par rapport à octobre 2013). Elle est jugée agréable à vivre par 97 % du panel (+ 1 point), attractive pour les ménages (93 %, + 4 points). 77 % des sondés se déclarent attachées à l'institution métropolitaine (47 % pour les institutions comparables à l'échelon national) et 92 % ont une vision optimiste de l'avenir de la métropole (+ 8 points).

86 % des personnes interrogées se déclarent satisfaites de l'action de Bordeaux Métropole - soit pratiquement 10 points de mieux que les données issues de la norme intercommunale de l'Ifop (enquête nationale d'août 2014) - et autant la jugent utile. Le projet de développement de Bordeaux Métropole séduit 76 % des citoyens, avec un plébiscite de plusieurs opérations : 97 % du panel approuve la desserte de l'aéroport de Mérignac en transports en commun, 95 % la mise à 2 x 3 voies de la rocade, 93 % l'investissement dans la lutte contre les inondations, 91 % la création de la ligne D du tramway et du Tram-train du Médoc, 88 % l'arrivée de la LGV, 87 % l'aménagement du secteur des Bassins à flot, 86 % l'aménagement du quartier Euratlantique, 83 % la construction du futur pont Jean-Jacques Bosc, 79 % la mise en place d'un bus à haut niveau de service Bordeaux - Saint-Aubin-de-Médoc, 77 % la construction de la Cité du vin. Le regard porté sur le développement économique progresse favorablement (+ 16 points, à 76 % d'opinions positives.

Les points noirs

Seulement 56 % des sondés trouvent Bordeaux Métropole proche des citoyens (- 6 points par rapport à octobre 2013) et 48 % (- 11 points) déclarent bien la connaître. Sans grande surprise tant le sujet pose problème dans Bordeaux intra-muros, la collecte des déchets (76 %, - 3 points) ne convainc pas vraiment. Les transports en commun gardent un taux d'opinion largement positif (80 %), mais on constate une baisse de 4 points sur 2 ans. Enfin, la réalisation de la grande salle de spectacle de Floirac est regardée positivement par 75 % des personnes interrogées, mais perd 9 points depuis la précédente enquête.