Bordeaux Métropole : un tram 20 % moins cher

 |   |  549  mots
L'extension du réseau de tram vers le nord-ouest avec la ligne D coûte trop cher.
L'extension du réseau de tram vers le nord-ouest avec la ligne D coûte trop cher. (Crédits : Objectif Aquitaine / Mikaël Lozano)
La nouvelle vague d’extension du réseau de transports en commun était au centre de la dernière réunion du bureau de Bordeaux Métropole, qui veut réduire le coût de la ligne D du tramway de 55 M€.

Le financement de la future ligne D du tramway, du tram train Médoc, de la desserte de l'aéroport et de la ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) ont constitué le plat de résistance de la réunion du bureau de Bordeaux Métropole, hier jeudi, présidé par Alain Juppé, maire LR (Les Républicains) de Bordeaux.

Comme le soulignait le dernier article de La Tribune - Objectif Aquitaine consacré à l'extension de la ligne D du tramway d'Eysines à Saint-Médard-en-Jalles ("A Bordeaux Métropole, Jacques Mangon veut son bout de ligne"), ces projets pèsent financièrement d'autant plus lourd que les conditions de financement sont contraintes. Alain Juppé a confirmé la mise en service de la ligne D du tramway "à l'horizon 2019, ce qui implique le lancement de l'essentiel des travaux de déviations de réseaux début 2016 et un démarrage des travaux d'infrastructure au premier semestre 2017".

La barre des 500 M€

Sans compter la nouvelle desserte de l'aéroport, la construction de la ligne D du tramway, de Bordeaux à Eysines (270 M€), du BHNS, de Bordeaux à Saint-Aubin-de-Médoc (100 M€), et du tram train Médoc, de Bordeaux à Blanquefort (104 M€) représentent un montant de près de 500 M€. Invoquant "la soutenabilité" de cet effort, le président LR de Bordeaux Métropole et son bureau ont annoncé un gros coup de rabot sur l'investissement prévu pour la ligne D du tramway.

"Dans cette optique, les élus fixent un objectif de diminution de 20 % du coût global du projet de ligne D : 215 M€ contre 270 M€ affichés au départ. Le cas pratique de Besançon, qui a construit un tramway pour un coût de revient inférieur à 20 M€/km sera dans ce cadre étudié à la loupe", souligne le bureau.

L'examen de l'extension de la ligne D du tramway d'Eysines à Saint-Médard-en-Jalles a été remis au mois d'octobre dans le cadre d'un point sur le schéma directeur opérationnel des déplacements métropolitains (SDODM). L'extension de 4,1 km de la ligne D du tramway d'Eysines à Saint-Médard-en-Jalles est évaluée à 40 M€. C'est très inférieur à 20 M€/km. Reste à savoir si la réduction de 20 % du coût de construction de la ligne D jusqu'à Eysines doit permettre d'intégrer cette rallonge jusqu'à Saint-Médard-en-Jalles.

Réfugiés, une délégation demain à Paris

Le bureau a également fait un point sur l'accueil des réfugiés et Alain Juppé a demandé à Jean Touzeau, vice-président de Bordeaux Métropole chargé de l'habitat et du logement, "Alexandra Siarri et Nicolas Brugères, au titre de la ville de Bordeaux" de les représenter à la réunion organisée demain samedi 12 septembre par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à Paris. D'autre part, Bordeaux Métropole a déposé sa candidature à l'appel à projet "Villes respirables en 5 ans", lancé par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. La Métropole se propose ainsi "d'évaluer la pertinence de la création de zones à circulation restreinte et d'insister sur différents volets, comme le développement de la mobilité électrique". Enfin, le bureau a précisé que la réorganisation des services des communes, dans le cadre de la métropolisation, sera soumis à l'approbation des conseils municipaux courant octobre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :