Fermentalg présente ses résultats semestriels

Par Mikaël Lozano  |   |  309  mots
Fermentalg ne réalise pas encore de chiffre d'affaire, faute d'outil industriel (Crédits : Pascal Rabiller)
La société de biotechnologies Fermentalg, basée à Libourne en Gironde, vient de dévoiler ses résultats pour le premier semestre 2015. La startup, qui avait levé 40,4 M€ l'an passé, est en pleine phase de structuration pré-industrielle.

Spécialisée dans la production d'huiles et de protéines issues de microalgues qu'elle est capable de produire de manière industrielle, la société cotée Fermentalg est à un tournant de son histoire. Fondée par le docteur Pierre Calleja, la startup s'est attachée ces derniers mois à mener plusieurs chantiers de front après avoir levé 40,4 M€ lors de son introduction en bourse en 2014.

Côté propriété industrielle, Fermentalg détient désormais 26 familles de brevets et 92 titres. L'entreprise a récemment recruté et compte 64 emplois. Obligée d'investir pour franchir un cap et attaquer ses marchés cibles, elle conserve une structure financière solide.

"Au 30 juin 2015, la trésorerie brute atteint 32,5 M€ pour un endettement financier de seulement 2,1 M€. En août, Fermentalg a reçu un financement de 2,4 M€ de la part de Bpifrance dans le cadre du programme collaboratif Trans'Alg", précise la société.

Démarrage industriel en 2016

Sur le plan industriel, la première pierre de son unité de production industrielle, nécessitant un investissement de 20 M€, a été posée au premier semestre. Son démarrage est programmé en 2016.

"Au cours du 1er semestre 2015, Fermentalg a comptabilisé 0,7 M€ de produits opérationnels (Crédit impôt recherche et subventions) qui sont venus en partie couvrir les frais de R&D (stables à 1,7 M€) et administratifs et commerciaux (1,8 M€ en hausse de 82 % pour accompagner la construction de l'unité de développement industrie et la constitution d'une équipe dédiée à la nutrition humaine et l'alimentation animale)", indique l'entreprise.

En l'absence de chiffre d'affaire au premier semestre, le résultat opérationnel courant au 30 juin ressort ainsi à -2,8 M€ (-1,5 M€ un an plus tôt). Après prise en compte des produits financiers nets (0,3 M€), le résultat net semestriel ressort à -2,6 M€ (contre -1,8 M€ au 1er semestre 2014).