Le Cercle WB-Bordeaux fait son grand retour en présence de Muriel Pénicaud !

PARTENAIRE. Le mardi 27 septembre 2022, les membres du Cercle WB sont conviés au Chapon Fin pour une soirée exceptionnelle. Au menu : gastronomie, business & vin.
Muriel Pénicaud et Claire Villars-Lurton seront à l'honneur le mardi 27 septembre.
Muriel Pénicaud et Claire Villars-Lurton seront à l'honneur le mardi 27 septembre. (Crédits : WB)

À l'occasion de cette soirée, le Cercle WB accueille en qualité d'invitée d'honneur Muriel Pénicaud, une femme au parcours aussi brillant qu'atypique. Diplômée d'une licence d'histoire, d'une maîtrise en sciences de l'éducation ainsi qu'un DEA en psychologie clinique, elle dispose d'un solide bagage universitaire qui lui permettra ensuite de travailler dans le secteur privé et dans la sphère politique.

En effet, en 2017 elle devient ministre du Travail sous la présidence d'Emmanuel Macron et est depuis le 26 août 2020 ambassadrice de la France auprès de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Parallèlement, elle est l'auteure de Pousser les murs aux Éditions de l'Observatoire, ouvrage qui traite des défis actuels en termes d'emploi, d'émancipation des jeunes, d'égalité femme-homme, de transition écologique ou encore de l'avenir de l'entreprise. Femme politique, dirigeante d'entreprise, écrivaine mais aussi photographe, Muriel Pénicaud nous partagera son incroyable parcours professionnel.

Direction le Médoc !

Côté vin, les convives du Cercle WB auront la chance de déguster les cuvés de deux grands châteaux de la presqu'île : le Château Haut-Bages Libéral et le Château Ferrière. Des crus d'exception présentés en présence de leur propriétaire : Claire Villars-Lurton.

  • Château Haut-Bages Libéral

Fondé par la famille Libéral au 18e siècle, le vignoble s'est considérablement développé au fil des générations pour finalement s'étendre sur 30 hectares. Bien qu'il obtienne le titre du 5e grand cru classé en 1855, la propriété fait face à une rude période au cours du XXe siècle où le vignoble est entièrement décimé. Un déclin causé par une épidémie et par le contexte politico-économique de l'époque.

L'année 1960 clôture cette période et annonce le renouveau du vignoble grâce à la famille Cruse qui reprend la propriété et entreprend un vaste programme de replantation des vignes. La famille Merlaut-Villars prend la relève en 1982 et continue d'exploiter le potentiel de ce vaste domaine.

  • Château Ferrière

Fondé au 18e siècle par Gabriel Ferrière, le château prend de l'ampleur au fil des successions familiales. En 1988, la famille Villars rachète les vignes et c'est ainsi que Bernadette Villars, fille du célèbre négociant viticole Jacques Merlaut, reprend en main l'exploitation et la vinification du vignoble.

Claire Villars-Lurton succède à ses parents en 1992 et s'implique activement dans la gestion des propriétés, dont le Château Haut-Bages Libéral et le Château Ferrière.

Elle épouse Gonzague Lurton, propriétaire de Dufort-Vivens (2e cru classé de Margaux). Ensemble, ils lancent le groupe G&C Lurton Estates et assemblent leurs différents vignobles pour faire vivre des terroirs agricoles exceptionnels. Le couple prend la décision de se tourner vers une agriculture biologique et entreprend la transformation de leurs vignobles. Dans une volonté de préserver les terroirs, les produits chimiques finissent par être bannis. Ainsi, le Château Ferrière obtient le label bio en 2018 et le Château Haut-Bages en 2019.

Pour en savoir plus sur Muriel Pénicaud et Claire Villars-Lurton, rendez-vous le mardi 27 septembre 2022 à 19h30 au restaurant Le Chapon Fin.

Plus d'informations ici.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.