Matinale Manager : Soigner sa visibilité et sa marque employeur pour mieux recruter

Comment booster les recrutements et optimiser sa marque employeur ? La 7e Matinale Manager organisée le 17 mars à Bordeaux par La mutuelle Ociane Matmut en partenariat avec La Tribune a apporté des clés pour mieux recruter en soulignant l'importance d'associer les collaborateurs au processus.

4 mn

(Crédits : Agence APPA)

« Le 17 mars 2020 restera comme le jour 1 du premier confinement où les mots licenciements et faillites étaient dans toutes les bouches. Mais ils se sont trompés. En ce 17 mars 2022, nous parlons recrutement », a déclaré Stéphane Hasselot, directeur général de la Mutuelle Ociane Matmut, en préambule de la 7e Matinale Manager organisée à Bordeaux par la mutuelle en partenariat avec La Tribune. Alors qu'entre 255.000 et 390.000 emplois n'avaient pas été pourvus en fin d'année dernière selon Pole Emploi, il s'agissait surtout de donner des clés pour réussir à recruter et à fidéliser ses salariés. Première piste ? « Réfléchir autrement en allant chercher des profils dans des secteurs d'activités différents pour ensuite les former en interne », témoigne Valérie Chemineau Ragon, DRH de Planète Végétal qui emploie 100 personnes à Cestas, dans la métropole bordelaise, et cherche à recruter des conducteurs de ligne.

Booster sa visibilité

Mais Juliette Moffroid, psychologue et fondatrice de Mynd, a surtout insisté sur l'importance pour une entreprise de travailler son image, de soigner sa e-réputation ainsi que la manière dont on se sépare d'un collaborateur. « Il s'agit de structurer une démarche d'intégration et de séparation », insiste Juliette Moffroid qui recommande également d'ouvrir les portes de l'entreprise, de nouer des partenariats en particulier avec des écoles en formation initiale ou en reconversion ainsi qu'avec des réseaux d'anciens élèves.

« Les entreprises négligent trop souvent tout le vivier de candidats qui existe déjà, par exemple des personnes rencontrées sur un salon ou des stagiaires passés par l'entreprise. Il faut être en veille permanente ce qui veut aussi dire qu'il faut être capable de recevoir des candidats quand on n'en a pas besoin », explique Juliette Moffroid. Pour le reste, les canaux les plus classiques fonctionnent, à savoir Pôle Emploi ou l'Apec, mais aussi les réseaux sociaux et les salariés eux-mêmes. Sur ce point, les entreprises sont unanimes. « Ce sont nos meilleurs ambassadeurs », témoigne Valérie Chemineau Ragon. Il y a ainsi intérêt à valoriser la cooptation.

Optimiser sa marque employeur

Quant à la marque employeur, « elle doit d'abord être réelle et incarner les valeurs de l'entreprise. Inutile pour cela de faire appel à un cabinet extérieur. Faites un focus groupe avec les collaborateurs, croisez leurs ressentis et les valeurs vont émerger », explique Juliette Moffroid. Pour l'optimiser, car tel est bien l'enjeu, il est conseillé de mettre en avant l'obtention d'éventuelles certifications, de relayer l'engagement de l'entreprise, son impact sur la société, les actions menées en faveur du bien-être au travail ou encore de l'égalité hommes/femmes. Les sites Internet servent de vitrine de la marque employeur.

Matinale Manager mars 2022

Les intervenants à la matinale Ociane Matmut La Tribune du 18 mars 2022 (crédits : Agence APPA).

Augmenter l'engagement des salariés

Mais pour Louis Lamour, gérant de la boulangerie bordelaise éponyme, la clé du recrutement est à trouver du côté de la rémunération, de la qualité de travail et des horaires. Les maîtres-mots pour lui ? La flexibilité et l'autonomie. « Les salariés font leurs plannings tant que cela fonctionne. » Ils sont également impliqués dans le processus de recrutement, participent aux choix d'investissement dans du nouveau matériel ainsi que dans les rendez-vous avec les fournisseurs.

Valérie Chemineau Ragon déclare, pour sa part, être dans une démarche de sur-mesure avec les salariés. « Il faut connaitre leurs besoins, la manière dont ils vivent l'entreprise et comment ils l'envisagent. Pour cela, nous avons envoyé un sondage, fin 2021, à l'ensemble des collaborateurs », explique-t-elle. De son côté, Guillaume Walter, directeur général d'ADP Enseignes Bordeaux, s'apprête à financer les passions de ses collaborateurs pour conserver les talents. « L'idée, c'est de dire, vous avez un projet, nous pouvons vous accompagner. Ne partez pas ! »

Riche en enseignements, cette nouvelle Matinale Manager aura, comme à chaque fois, apporté des clés concrètes à une problématique d'actualité.

Rendez-vous le 9 juin prochain pour participer à la 8ème Matinale Manager.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.