Maire sortant de Bordeaux, Nicolas Florian dénonce l'inaction de son successeur

 |  | 838 mots
Lecture 5 min.
Nicolas Florian
Nicolas Florian (Crédits : Agence APPA)
Maire sortant battu lors des dernières élections municipales à Bordeaux, Nicolas Florian présentait ce lundi ses voeux à la presse. Il en a profité pour dresser un portrait à charge des six premiers mois passés par Pierre Hurmic au Palais Rohan. Chef de file du groupe d'opposition Bordeaux ensemble, Nicolas Florian accuse Pierre Hurmic d'inaction et d'approximations.

Patron de l'opposition du centre et de droite à la mairie de Bordeaux, Nicolas Florian (LR), maire sortant battu par la coalition de gauche emmenée par l'écologiste Pierre Hurmic, a présenté ce lundi 25 janvier ses vœux à la presse, en présence de plusieurs colistiers, notamment Fabien Robert (Modem), Guillaume Chaban-Delmas, Marik Fetouh et Béatrice Sabouret.

Lire aussi : Manque de vision et renoncements : l'opposition tance les débuts de Pierre Hurmic à Bordeaux

Comme l'opposant d'extrême gauche Philippe Poutou, quelques jours plus tôt, Nicolas Florian fait un procès en inaction au nouveau maire de Bordeaux. Après avoir refait un point sur les enjeux soulevés par l'épidémie de coronavirus, Nicolas Florian s'est livré à un petit bilan sur l'action de son groupe d'opposition pendant ces six derniers mois.

 "Une forme de renoncement et beaucoup d'à peu près"

"Nous avons 25.000 Bordelais qui nous ont fait confiance, et quelle est notre place ?  Eh bien nous nous sommes organisés et nous...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :