Entre discrétion et convictions, Claudine Bichet, la 1ere adjointe au maire de Bordeaux

 |  | 1106 mots
Lecture 6 min.
Ancienne de chez SFR et Cdiscount, Claudine Bichet est devenue à 40 ans la n° 2 de la mairie de Bordeaux.
Ancienne de chez SFR et Cdiscount, Claudine Bichet est devenue à 40 ans la n° 2 de la mairie de Bordeaux. (Crédits : Agence APPA)
PORTRAIT. Après avoir fait carrière dans le secteur privé, notamment chez SFR puis Cdiscount, Claudine Bichet s'est longuement interrogée sur le sens de sa vie personnelle et professionnelle. Celle qui s'est engagée pendant la campagne des municipales dans le groupe EELV a désormais un poste clé auprès du maire de Bordeaux Pierre Hurmic. Celui de première adjointe, en charge des finances, du défi climatique et de l'égalité entre les femmes et les hommes.

A 40 ans, Claudine Bichet occupe également un poste de poids à la métropole, celui de vice-présidente en charge du climat, de la transition énergétique et de la santé. Désormais installée dans son bureau de l'hôtel de ville de Bordeaux, elle se montre volontiers discrète, mais tout autant déterminée à mener le projet construit par la liste écologiste, qui a fait basculer la droite, installée depuis 73 ans à la mairie de Bordeaux.

Un parcours classique et des convictions

Après un parcours d'études en école de commerce "plutôt classique" comme elle le décrit, Claudine Bichet débute sa carrière dans la stratégie de création de nouveaux business et la modélisation économique prospective, qui devient assez tôt son cœur d'expertise. "C'est vraiment quelque chose que j'aime, de modéliser ce que va pouvoir être une activité, d'aider à la prise de décisions sur des éléments de prospective économique et d'analyse financière", raconte la nouvelle élue, qui connaît le sujet sur le bout des doigts.

Originaire de Bourgogne, elle est ensuite "montée à Paris" faire ses études, et y débuter sa carrière professionnelle. En 2008, elle intègre le groupe SFR pour réaliser du "revenue management", "du pricing, pour optimiser en permanence l'offre, son contenu, sa tarification, et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2020 à 15:13 :
SFR, cdiscount... la vache je me suis fait escroquer par les deux ! Et impossible de trouver un service pour se faire rembourser...

Qu'elle se dise bien que gérer des citoyens n'a rien à voir avec gérer des sociétés marchandes dont Machiavel disait à juste titre que "le commerce est l'école de la tromperie", gérer des citoyens c'est passer de l'autre côté du cahier comptable, saura t-elle faire ? Sait elle déjà faire ? Si oui bravo à elle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :