Bordeaux Métropole : après Ford, le nouveau propriétaire des Circuits bientôt connu

 |  | 1214 mots
Lecture 7 min.
Le terrain des Circuits est contigüe à celui de l'ex-usine Ford Aquitaine Industries, fermée l'an dernier.
Le terrain des Circuits est contigüe à celui de l'ex-usine Ford Aquitaine Industries, fermée l'an dernier. (Crédits : Pascal Rabiller)
Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine vont auditionner en novembre les onze porteurs de projets retenus pour développer de nouvelles activités sur le terrain des Circuits, à Blanquefort, ex-propriété du groupe Ford. Un des plus gros projet industriel consiste à refaire de Bordeaux une capitale de l'embouteillage, il est coordonné par le groupe Tesson dont le PDG, Jean-Eudes Tesson, a rappelé à La Tribune l'ambition initiale.

Le président (PS) de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, a fait un point d'étape sur le dossier du terrain dit des Circuits, une emprise foncière de 12,7 hectares située dans la zone industrielle de Blanquefort, lors de l'assemblée plénière du 23 octobre.

Lire aussi : La ligne de TER Libourne-Bordeaux-Arcachon en test dès décembre

Bordeaux Métropole, qui est associé sur ce dossier à la Région Nouvelle-Aquitaine et à la ville de Blanquefort, avec l'appui de deux structures opérationnelles, l'Agence de développement et de l'innovation (ADI) Nouvelle-Aquitaine, et Invest in Bordeaux, a lancé un appel à manifestation d'intérêt (AMI) concernant cette emprise qui a été close le 10 juillet dernier. Plusieurs projets de création de nouvelles activités dans cette zone ont été proposées à la Métropole, l'objectif étant de revitaliser le territoire.

Onze dossiers retenus dont huit liés à l'immobilier

"Nous avons listé et analysé les dossiers proposés. Nous avons un critère : il doit s'agir d'une activité industrielle, pour compenser ce qui a été perdu. Et cette activité doit être non polluante. La première phase de consultation des dossiers est terminée. Nous allons démarrer la deuxième phase avec la Région, avec des auditions des porteurs de projets prévues en novembre", a cadré le président de Bordeaux Métropole.

L'AMI a permis de capter onze dossiers conformes aux objectifs de la Métropole, sachant que trois d'entre eux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2020 à 10:58 :
Bordeaux est déjà la capitale de l'embouteillage hein...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :