"En Gironde, 40 % des artisans et commerçants ont perdu plus de la moitié de leur activité"

 |  | 723 mots
Nathalie Laporte, la présidente de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Gironde
Nathalie Laporte, la présidente de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Gironde (Crédits : Alban Gilbert)
"Il va y avoir un mur de charges qui va arriver et s’intensifier pour les artisans et commerçants", prévient Nathalie Laporte, la présidente de la Chambre de métiers et d'artisanat de Gironde. Dans un entretien à La Tribune, elle rappelle que 80 % des artisans et commerçants ont perdu du chiffre d'affaires et craint qu'un tiers d'entre eux soient directement menacés par la crise économique.

LA TRIBUNE - Cette rentrée 2020 ne se fait pas sous les meilleurs auspices, sur le terrain quel est l'ampleur des dégâts à ce stade ?

NATHALIE LAPORTE - Pour l'instant, il n'y a pas de vague de faillites en Gironde. Il y a des difficultés et on oriente les TPE et les artisans vers le tribunal de commerce et les instances de médiation pour tenter d'y remédier. Mais, je ne me fais pas d'illusions, il va y avoir un mur de charges qui va arriver et s'intensifier dans les mois qui viennent et ça risque d'être très compliqué. On est dans une amplitude où environ un tiers des artisans et commerçants sont menacés directement. On parle là surtout de commerces les plus fragiles, c'est-à-dire ceux qui viennent d'ouvrir ou de se lancer. L'addition globale sera donc salée.

Dans ce contexte, on a la chance d'avoir depuis...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2020 à 11:04 :
Plus que 3 mois avant la grande hécatombe.
a écrit le 10/09/2020 à 3:03 :
Refuser de payer. C'est a la mode en ce moment. Profitez des soldes, la bce assure.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :