Municipales : le programme de Nicolas Florian pour la relance économique à Bordeaux

 |   |  695  mots
Thomas Cazenave et Nicolas Florian conduisent la liste Union pour Bordeaux en vue du second tour du 28 juin.
Thomas Cazenave et Nicolas Florian conduisent la liste Union pour Bordeaux en vue du second tour du 28 juin. (Crédits : PC / La Tribune)
Un chèque de 50 € distribué à chaque ménage, des aides pour développer le e-commerce et un soutien aux filières stratégiques, y compris par des entrées au capital si nécessaire : le maire sortant de Bordeaux, Nicolas Florian, présente son plan en matière économique qui reprend l'intégralité du programme de Thomas Cazenave, son binôme au sein de la liste Union pour Bordeaux. Par ailleurs, les contours du fonds d'aide aux TPE devraient évoluer.

"La priorité des priorités c'est l'activité économique et donc l'emploi ! Parce que sauver une entreprise c'est sauver des emplois et sauvegarder une filière c'est préserver des capacités de recrutement", martèle Nicolas Florian, maire sortant et chef de file de la liste d'union des droites et du centre Union pour Bordeaux. A l'occasion de la présentation de ses propositions économiques en vue du second tour de l'élection municipale du 28 juin, il appelle ainsi à "identifier et soutenir l'économie de demain autour de la transition énergétique, de l'économie verte et de l'économie bleue".

C'est ensuite son binôme Thomas Cazenave qui en a détaillé la teneur, reprenant la quasi-totalité des propositions présentées dans les colonnes de La Tribune dès le 25 mai dernier.

Lire aussi : Thomas Cazenave : "Il faut agir très vite et très fort...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :