Municipales à Bordeaux : où en est-on six semaines après le premier tour ?

 |   |  986  mots
Le 4 mars dernier, Thomas Cazenave, Nicolas Florian, Philippe Poutou et Pierre Hurmic ont débattu sur les sujets économiques à l'invitation de La Tribune.
Le 4 mars dernier, Thomas Cazenave, Nicolas Florian, Philippe Poutou et Pierre Hurmic ont débattu sur les sujets économiques à l'invitation de La Tribune. (Crédits : Agence APPA)
Le 15 mars dernier, le premier tour des élections municipales à Bordeaux a vu le maire sortant Nicolas Florian arriver en tête (34,6 %) mais suivi de très près par l'écologiste Pierre Hurmic (34,4 %). Mais la crise sanitaire a depuis stoppé toute tentative d’accès au palais Rohan. Ou presque. Les candidats qualifiés pour le second tour, Pierre Hurmic, Thomas Cazenave (12,7 %) et Philippe Poutou (11,8 %) continuent à plancher sur leurs programmes, afin d’être prêts lorsque la course reprendra. Dans l'immédiat, un premier conseil municipal aura lieu ce 29 avril, sous la forme d’une grande visioconférence réunissant les 61 membres du conseil.

La tenue du second tour reste suspendue à la décision du conseil scientifique, qui doit rendre son avis le 23 mai prochain sur une date de report, qui, selon l'ordonnance de la loi du 23 mars 2020 prévoit que "dans les 4.922 communes où un second tour des élections municipales est nécessaire, il soit reporté au plus tard en juin 2020." Une échéance qui semble pour beaucoup encore précoce. L'ordonnance du gouvernement l'a prévu, "si le second tour ne peut pas avoir lieu en juin, les électeurs des communes où le premier tour n'a pas été décisif seront convoqués de nouveau pour deux tours de scrutin." C'est le cas à Bordeaux, où un report à l'automne conduirait les électeurs à retourner aux urnes pour un premier et un second tour.

Lire aussi : Municipales : un duel Florian-Hurmic sur fond de quadrangulaire inédite à Bordeaux

Les maires élus au premier tour le resteront pour les six prochaines années. En attendant le retour à la normale de la vie politique bordelaise, Nicolas Florian (LR, Modem, UDI et Agir) organise des points téléphoniques avec les présidents des groupes politiques du conseil municipal, ainsi que les trois candidats qui ont obtenus plus de 10...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :