Municipales à Bordeaux : Nicolas Florian et Pierre Hurmic au coude à coude

 |   |  377  mots
Evolution des intentions de vote au 1er tour de l'élection municipale 2020 à Bordeaux depuis mai 2019.
Evolution des intentions de vote au 1er tour de l'élection municipale 2020 à Bordeaux depuis mai 2019. (Crédits : PC / La Tribune)
Le duel est désormais clairement posé et les deux candidats favoris sont au coude-à-coude, selon le dernier sondage publié ce 13 février 2020. Nicolas Florian, le maire sortant de Bordeaux, est crédité de 34 % des intentions de vote au 1er tour de l'élection municipale, soit un point de mieux que Pierre Hurmic, le candidat des écologistes et de la gauche. Derrière, Thomas Cazenave (LREM) se maintient à 16 % tandis que Philippe Poutou (NPA/FI) est à 9 %.

Jamais Bordeaux n'avait connu une élection municipale à deux tours depuis 1945 et cette configuration inédite s'annonce en plus particulièrement serrée en vue du scrutin municipal des 15 et 22 mars prochain. Le sondage Ispos-Sopra-Steria-Game Changers pour Sud Ouest,TV7 et France Bleu Gironde, réalisé du 6 au 11 février auprès de 802 personnes inscrites sur les listes électorales, dont 400 pour les intentions de vote (*), donne les résultats suivants :

  • Nicolas Florian, maire sortant (LR, Modem, UDI, Agir et PR) : 34 %
  • Pierre Hurmic, Bordeaux respire (EELV, PS, PC, PRG, PP, ND) : 33 %
  • Thomas Cazenave, Renouveau Bordeaux (LREM) : 16 %
  • Philippe Poutou, Bordeaux en luttes (NPA, FI) : 9 %
  • Bruno Paluteau (RN) : 5 %
  • Pascal Jarty : 2 %
  • Gilles Garçon (UPR) : 1 %

Ce sondage vient globalement confirmer les positions des différents candidats tout en faisant d'un écart qui n'avait jamais été aussi étroit entre Nicolas Florian et Pierre Hurmic. La situation est ainsi particulièrement incertaine sachant que la marge d'erreur du sondage est d'environ quatre points.

>> Cliquez ICI pour consulter l'infographie en plein écran

L'équipe de campagne de Nicolas Florian salue la 1ere position du maire sortant et souligne "la bonne dynamique" autour de son candidat tout en reconnaissant que le duel avec Pierre Hurmic est désormais installé. De son côté, le candidat écologiste a lui aussi réagi : "En nous plaçant à égalité avec le maire sortant, les Bordelaises et les Bordelais attestent de la dynamique de notre campagne.Ce sondage ne fait que confirmer l'accueil enthousiaste qui nous est réservé tous les jours sur le terrain, et l'impatience à voir notre ville changer. Le rassemblement pour le climat, l'écologie et les solidarités que nous avons bâti incarne une alternance sérieuse et solide. Il nous reste quatre semaines de campagne pour rassembler davantage toutes celles et tous ceux qui veulent qu'enfin Bordeaux Respire !"

Lire aussi : Municipales à Bordeaux : La Tribune organise un débat sur les enjeux économiques le 4 mars

(*) L'enquête a été menée par téléphone du 6 au 11 février 2020 auprès d'un échantillon de 802 personnes inscrites sur les listes électorales à Bordeaux (400 personnes pour les intentions de vote), constituant un échantillon représentatif des habitants de Bordeaux de 18 ans et plus selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est d'environ trois points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :