Transports en commun : le réseau bordelais freine mais continue à avancer

 |   |  594  mots
(Crédits : Objectif Aquitaine / Mikaël Lozano)
Avec 108 millions de voyageurs en huit mois, le réseau de transports en commun de la métropole bordelaise, TBM, a vu sa fréquentation augmenter de 3,5 %. Un coup de frein par rapport à sa croissance habituelle, que Keolis impute à l'incendie du parking des Salinières, ce dernier ayant bloqué un segment de la ligne C du tramway, et aux manifestations des Gilets jaunes.

C'est une hausse, timide certes, mais réelle. La fréquentation du réseau de transports en commun de Bordeaux Métropole est en augmentation de 3,5 % sur les huit premiers mois de l'année, annonce le délégataire, Keolis Bordeaux Métropole. Et quelque part, c'est une performance quand on connaît les déboires récents. Les chiffres de Keolis ont forcément été impactés par les manifestations chaque samedi des Gilets Jaunes, qui ont conduit à suspendre le trafic à de multiples reprises dans le centre-ville. L'incendie du parking souterrain des Salinières, le 18 mai dernier, n'a rien arrangé, engageant un surcoût de 2,5 millions d'euros avec l'interruption des circulations de la ligne C entre la gare Saint-Jean et les Quinconces. Keolis évoque ainsi "des conditions exceptionnelles".

TBM note un rebond du V3. Le vélo en libre-service enregistre 1,3 million d'emprunts entre janvier et fin août et bénéficie d'une "progression sensible du nombre d'abonnés", après 18 mois de baisse. Ceci alors que la concurrence d'autres acteurs de la mobilité n'a jamais été aussi forte, Zoov annonçant encore il y a quelques jours son implantation à Bordeaux. En revanche l'opérateur n'a pas transmis la ventilation précise du trafic entre les différents moyens de transports, impossible donc pour l'heure de savoir quel a précisément été l'impact des phénomènes précités.

Lire aussi : Zoov et ses vélos électriques en libre-service s'implantent à Bordeaux

Quelques bonnes nouvelles pointent le nez. La première est le retour prochain du tramway entre la gare Saint-Jean et les Quinconces. La ligne C sera de nouveau complètement opérationnelle le 28 septembre. Les quartiers des Bassins à flot et de Bacalan se développant, des aménagements ont aussi été consentis sur la ligne B du tramway, avec une fréquence renforcée au-delà de la Cité du vin.

Keolis annonce par ailleurs l'amélioration de la desserte de soirée avec la ligne 58, baptisée TBNight, de 1h30 à 5h30 sans interruption, les jeudis, vendredis et samedis jusqu'à juillet 2020. De Gradignan à la Base sous-marine de Bordeaux, elle desservira en particulier plusieurs boîtes de nuit.

La création de deux nouvelles lignes de bus Corol début novembre "pour favoriser les échanges rive droite - rive gauche" et "améliorer les liaisons entre l'aéroport et les zones d'activités Europarc et Pessac Bersol" sont aussi au programme. La première, qui reliera Bassens au campus universitaire de Talence, en passant par la gare, était très attendue car elle desservira les deux rives de la Garonne. La seconde desservira plusieurs zones économiques stratégiques, dont le campus de Thales.

Enfin, la nouvelle ligne D du tramway entrera en fonction mi-décembre et reliera les Quinconces à la mairie du Bouscat. L'extension de la ligne A vers l'aéroport de Mérignac est, elle, en cours. Les travaux ont débuté cet été et se poursuivront jusqu'en fin d'année 2021. D'ici là, la ligne de bus Lianes 1, la plus fréquentée du réseau, sera perturbée puisque les deux doivent emprunter le même chemin. Le parcours de la 1 a été modifié en conséquence.

Lire aussi : Bordeaux Métropole : le tramway jusqu'à l'aéroport en 2021, le pont Simone Veil attendra 2022

Comptant 2.680 salariés, Keolis fait figure de 1er employeur privé de la métropole bordelaise. La société avait recruté 160 conducteurs au 16 septembre dernier, elle en recherche 80 autres d'ici la fin de l'année, sans compter les autres postes à pourvoir. Ses perspectives s'établissent à 212 embauches l'an prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/09/2019 à 0:33 :
Et il y a encore beaucoup de progrès à faire. Par exemple en multipliant les couloirs de bus avec passage du feu au vert à l'arrivée d'un bus. Des parking relais aux sortie de la rocade avec des bus prioritaires.
Je conseille à nos élu d'aller à Strasbourg ils seront surpris de ce qui est possible.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :