Budget participatif : après Talence et Floirac, Bordeaux se lance

 |   |  440  mots
Les projets proposés par les habitants au sein d'une enveloppe de 2,5 M€ devront concerner le champ du développement durable.
Les projets proposés par les habitants au sein d'une enveloppe de 2,5 M€ devront concerner le champ du développement durable. (Crédits : Agence APPA)
La ville de Bordeaux lance, ce 18 janvier, son premier budget participatif. Ouvert à tous les habitants, il permettra de proposer des projets dans le champ du développement durable qui seront ensuite soumis au vote. Les projets lauréats seront mis en œuvre dans les deux ans. Le budget participatif porte sur 2,5 M€ soit 1,65 % du budget d'investissement de la ville pour 2019.

Au sein de la métropole bordelaise, le mouvement a été initié par Talence et Floirac en 2017, rapidement suivie par Pessac en 2018. C'est désormais au tour de Mérignac et de la ville de Bordeaux de se convertir à la pratique du budget participatif. Cette dernière a décidé de flécher sa démarche sur le développement durable. Toutes les propositions émises par les Bordelais devront en effet répondre à l'un des trois piliers du développement durable que sont l'environnement, l'économie et le social.

Entre 8 et 10 projets potentiels

A l'instar de ce qui existe déjà dans 90 communes et collectivités locales françaises, ce budget participatif permet aux habitants de Bordeaux, quel que soit leur âge ou leur nationalité, de proposer des projets qui seront ensuite analysés et déclarés recevables ou non en fonction de certains critères juridiques, techniques et financiers et de leur compatibilité avec les équipements et projets existants. La mairie prévoit, pour guider les habitants, la mise en place d'ateliers, destinés à informer et guider les citoyens dans la réalisation de ce nouveau projet. Le maire Alain Juppé rappelle ainsi que la participation des habitants à ce type de démarche n'est jamais acquise, et cite en exemple la ville de Grenoble :

"La participation au budget participatif de Grenoble a été difficile au début, seulement 4% la première année, mais ce taux est passé à 8 % grâce à un travail d'information énorme de la part de la municipalité. J'espère que l'on pourra arriver à Bordeaux à un résultat d'au moins 10, voire 15% !"

Un comité de suivi, composé d'élus, de fonctionnaires et de membres des conseils de quartier sera chargé de veiller à la mise en œuvre des projets retenus. Avec 2,5 millions d'euros - soit de quoi financer "entre huit et dix projets", selon la mairie - ce volet participatif représente 1,65 % du budget d'investissement de la ville, soit 10 €/hab, ce qui est le double de la moyenne française qui s'établit à 4,94 €hab. A Rennes, le budget participatif atteint 16 €/hab et grimpe même jusqu'à 45 €/hab à Paris.

///////////////////////////////

Le calendrier de l'évènement :

  • Du 18 janvier au 28 février : élaboration et dépôt des projets. Informations utiles et conseils disponibles dans les mairies de quartier ou sur www.budgetparticipatif.bordeaux.fr
  • De mars à avril : étude de faisabilité des projets par les services municipaux
  • Du 1er au 31 mai : ouverture des votes pour les habitants. Chacun peut voter pour ses trois projets préférés.
  • Juin : annonce des résultats
  • Juillet : les projets votés à la majorité seront concrétisés, dans un délai de deux ans

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :