Voici le nouveau logo de la Région Nouvelle-Aquitaine

 |   |  301  mots
(Crédits : DR)
La nouvelle identité visuelle de la Région Nouvelle-Aquitaine a été dévoilée ce vendredi matin. Parmi les 119 pistes produites, voici le nouveau logo choisi, censé être à la fois "le symbole de l'histoire et le signe de la modernité de son territoire".

Après le nouveau nom, place au nouveau logo. La Nouvelle-Aquitaine est désormais pourvue d'une identité visuelle. Quatre écoles de design graphiques, deux agences et l'équipe de communication de la Région ont planché sur le sujet. 119 pistes ont été produites mais le logo retenu est finalement une création interne au Conseil régional.

"Le tracé des limites de la Nouvelle-Aquitaine fait découvrir le dessin d'une tête de lion qui enserre l'ensemble du territoire, avec un profil calqué sur celui de la façade atlantique, explique le Conseil régional. Le lion de la Nouvelle-Aquitaine regarde vers l'Atlantique. Il est ainsi "gardien de l'océan" comme le fut au début du XVIIe siècle le phare de Cordouan, construit sur le modèle de celui d'Alexandrie. Il fait référence à l'emblème de Richard Cœur de Lion, fils d'Aliénor d'Aquitaine, qui fut à la fin du XIIe siècle le plus puissant des rois d'Angleterre-ducs d'Aquitaine. La crinière aux traits ondulés du lion représente quant à elle le tracé des cinq principales grandes rivières traversières de Nouvelle-Aquitaine, qui vont des montagnes à l'océan : Adour, Charente, Dordogne, Garonne, Vienne..."

plan logo Nouvelle-Aquitaine

Un lion donc, pas si éloigné finalement du léopard d'or figurant sur le blason historique de la Guyenne.

En complément, un nouveau blason sera utilisé pour les usages protocolaires, par le Conseil régional uniquement.

"Les armoiries du lion rouge debout sur fond blanc ont été employées dès le XIe siècle dans l'ensemble du territoire néo-aquitain. Certaines villes comme Poitiers, Châtellerault, Espelette ou Ustaritz montrent encore de nos jours ce lion rouge dans leurs armoiries", précise le Conseil régional, qui a ajouté des vagues bleues représentant Aquitania, la terre des eaux.

Blason Nouvelle-Aquitaine

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2018 à 11:47 :
une honte de représenter un blason Français avec la signature d'un roi anglais ...une traitrise
a écrit le 24/03/2018 à 15:43 :
Çt mieux le lion rouge sur fond blanc vive l aquitana et la charenta la dordogna
a écrit le 23/01/2018 à 12:03 :
à propos du logo de la nouvelle aquitaine , :.
Je guettait , avec mes enfants , l 'arrivée des premières plaques d'immatriculation qui porteraient ce moderne ,ouvert , intelligent logo rouge et blanc , à la crinière dans le vent ; on le sent irrigué , inspiré .........
Quelle déception en voyant les bagnoles porter un écusson provincial ,vieillot,indistinct des multiples armoiries , rétrograde !!!! Nouvelle région ,nouveau logo , région reconnue pour sa modernité ..son ouverture .Peut-elle être représentée par un bouclier d'un autre âge ?
a écrit le 19/12/2016 à 16:18 :
Je m identifie pas du tout dans cette nouvelle aquitaine. Pays limousin creuse dsl mais aucun rapprochement d identité.
a écrit le 18/12/2016 à 8:28 :
Alors que la majorité des aquitains voulaient Aquitania et qu'il suffisait de reprendre notre lion debout, que de perte de temps et d'argent!
a écrit le 16/12/2016 à 19:35 :
La gabegie continue
a écrit le 16/12/2016 à 18:47 :
Superbe, c'est bien vu compte tenu du réchauffement climatique, bientôt des lions en liberté de Bayonne à Chatellerault !
a écrit le 16/12/2016 à 17:15 :
C'est quoi les agences qui ont été sollicitées ?
Réponse de le 16/12/2016 à 19:36 :
Je serai curieux de savoir également
a écrit le 16/12/2016 à 14:13 :
encore une nouvelle dépense alors que cela était censé nous faire des économies ... et cela continue ! qui est concerné par ce dossier ? personne sauf ceux qui l'on va financer avec des fonds publics.
a écrit le 16/12/2016 à 12:45 :
C'est pas mal. ça fait un peu Games of thrones :
Un Lannister paie toujours ses dettes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :