Aquitaine Limousin Poitou-Charentes : la commission vote 92 M€ d'aides

 |   |  565  mots
La crise aviaire frappe violement la Grande Aquitaine
La crise aviaire frappe violement la Grande Aquitaine (Crédits : Pascal Xicluna / Min. Agriculture)
La commission permanente d’hier lundi a attribué 42 délégations aux élus, et voté plus de 92 M€ d’aide régionale pour 59 dossiers.

La première réunion de la commission permanente de la nouvelle région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes (ALPC), qui s'est tenue hier lundi à l'Hôtel de Région, à Bordeaux, a attribué 42 délégations aux conseillers régionaux, dont 6 auprès du président Alain Rousset et 36 auprès des vice-présidents. Dans le cadre de cette commission permanente, les élus du Conseil régional ont attribué plus de 92 M€ d'aides concernant 59 dossiers. Ils ont décidé de débloquer près de 500.000 € en urgence, sous forme d'avance remboursable, dans le cadre de la grippe aviaire pour assurer le maintien des emplois dans deux couvoirs indépendants, situés dans les Landes.

L'accouvage a été le premier maillon de la filière des palmipèdes à foies gras à subir le choc de la suspension de la production. La Région ALPC a ainsi décidé d'octroyer 250.000 € d'aide à l'entreprise Ducourneau, à Bonnegarde, ce qui va permettre le maintien de 20 emplois.

Premières aides aux couvoirs

Avec la grippe aviaire cette entreprise a perdu pour 390.000 € d'œufs et de canetons (détruits), tandis que les pertes directes de l'EARL Ducourneau s'élèvent à 210.000 €. Le besoin consolidé de trésorerie de l'entreprise sur la période est évalué à 1 M€. La Région a également accordé 212.000 € d'aide au Couvoir de Haute-Chalosse, à Hinx-sur-l'Adour, ce qui va également permettre le maintien de 20 emplois. Le Couvoir de Haute-Chalosse a perdu, par destruction d'œufs, de canetons et de canettes, pour 445.000 €, et ses besoins de trésorerie sur la période s'élèvent à 1,4 M€. Cette avance de trésorerie est assurée par la Région en collaboration avec le Conseil départemental des Landes. L'exécutif régional a par ailleurs accordé un peu plus de 700.000 € d'aides à trois entreprises de l'ex-Aquitaine. Il s'agit de Natura Plus Ultra Pet Food (aliments secs pour chiens et chats), à Estillac (Lot-et-Garonne), qui se voit octroyer une aide de 360.000 € dans le cadre d'un investissement de 2,3 M€ destiné à la construction d'un bâtiment de 1.440 m2 et à la création d'une nouvelle ligne de production.

100.000 € au Reggae Sun Ska

Toujours en Lot-et-Garonne, Plastinov, à Samazan, se voit octroyer 216.400 € d'aide régionale pour développer de nouveaux matériaux composites destinés à des éoliennes de grande dimension. C'est ensuite la société ACA, à Eysines (Gironde), à l'origine d'adaptateurs permettant de conduire un véhicule en fauteuil roulant, qui va bénéficier de 133.459 € de la Région pour financer son programme en recherche et développement destiné à développer un système d'aide à la conduite des personnes présentant un handicap à la main ou au bras, en partenariat avec le centre technologique Catie et le laboratoire IMS (Intégration du matériau au système). Plus de 4 M€ de travaux ont également été votés pour différents lycées de la grande région. Par ailleurs, la Conseil régional a voté une aide de 100.000 € pour la 19e édition du festival girondin Reggae Sun Ska, qui aura lieu de 5 au 7 août 2016.

Il a également mobilisé un total de 150.000 € dans une demi-douzaine de coproductions théâtrales en Poitou-Charentes (soit 25.000 € par création) : pour le Théâtre de l'Esquif, à Niort, à l'association Angérienne d'Action Artistique, de Saint-Jean-d'Angély (Charente), au Centre d'animation de Poitiers Sud, à la Communauté d'agglomération du bocage bressuirais (Deux-Sèvres), à l'association S'il vous plaît, gestionnaire du Théâtre de Thouars (Deux-Sèvres) et à l'association CVS, à Villeneuve-les-Salines / La Rochelle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :