Qui est Jean-Pierre Limousin, nouveau président du Ceser ALPC ?

 |  | 379 mots
Lecture 2 min.
Jean-Pierre Limousin a été élu hier président du Conseil économique,social et environnement regional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Jean-Pierre Limousin a été élu hier président du Conseil économique,social et environnement regional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (Crédits : jmpericat)
Jean-Pierre Limousin, ancien président du Ceser (Conseil économique social et environnemental régional) du Limousin et président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Vienne, a été élu hier jeudi président du Ceser de la grande région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.

Jean-Pierre Limousin a été élu président du Ceser Aquitaine Limousin Poitou-Charentes par 141 voix contre 90 au Professeur Singaravelou. Agent d'assurances âgé de 64 ans, il présidait auparavant le Ceser du Limousin. S'il est peu connu des Aquitains, ce diplômé de gestion, droit des assurances et intelligence économique, membre de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises), est incontournable en Limousin où il préside par ailleurs la Chambre de commerce et d'industrie de Limoges et de la Haute-Vienne depuis 2004.

Faciliter la transition

Son challenge sera de gérer au mieux cette période transitoire de deux ans ouverte le 1er janvier 2016 par l'addition des trois Ceser préexistants, avant une recomposition complète du Ceser ALPC qui interviendra fin 2017 avec une nouvelle assemblée réduite à 180 membres.

"J'ai participé pendant deux ans avec les présidents des deux autres Ceser à organiser la transition. J'ai bien pris conscience des problèmes. Nous avons désormais deux ans pour passer du stade de la réticence au stade où les gens se décident à mettre leurs atouts en commun pour avancer. On n'imagine pas l'état d'anxiété des habitants des régions Limousin et Poitou-Charentes qui pensent qu'on va tout leur prendre pour tout localiser à Bordeaux. Il faut apprendre à se connaître pour sortir renforcés de cette phase de transition."

Parlant d'innovation technologique, sociale, culturelle, sportive, d'attractivité du territoire, le nouveau président a fait campagne sur trois objectifs en ce sens : expérimenter des solutions nouvelles sur les territoires ruraux pour qu'ils soient pleinement intégrés dans la grande région ; préparer les grands schémas d'organisation territoriale, notamment le schéma de développement économique en passant d'une logique de compétitivité des territoires à une logique de complémentarité ; enfin donner de l'homogénéité aux territoires pour "lever les angoisses, atténuer les inquiétudes et donner confiance".

Jean-Pierre Limousin a déjà assuré qu'il n'irait pas au delà de ce mandat de deux ans.

"Il faut être raisonnable, j'aurai beaucoup donné, je m'arrêterai à 67 ans. C'est un engagement personnel auquel je suis très attaché. Par ailleurs un responsable socio-professionnel doit être en cohérence avec l'âge de départ des gens qu'il représente."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :