Régionales : les positions se précisent

 |   |  581  mots
Alain Rousset, président du Conseil régional, et Virginie Calmels, adjointe au maire de Bordeaux, sont en lice pour les prochaines élections régionales des 6 et 13 décembre
Alain Rousset, président du Conseil régional, et Virginie Calmels, adjointe au maire de Bordeaux, sont en lice pour les prochaines élections régionales des 6 et 13 décembre (Crédits : Agence Appa)
Les têtes de liste du Parti socialiste et des Républicains aux élections régionales de décembre prochain commencent à donner quelques indications sur la teneur de leur programme respectif. Peu de détails ont encore filtré, mais les contours s'affinent.

Alain Rousset, chef de file du PS
Lors du 5e Sommet économique du Grand Sud, organisé par notre journal à Bordeaux, l'actuel président du Conseil régional d'Aquitaine et chef de file du PS lors des prochaines élections régionales, a glissé quelques éléments qui feront partie intégrante de son programme. Pas question d'en dire trop pour l'instant, puisque ce programme est co-construit avec des acteurs de la société civile qui font remonter leurs propositions. Mais en matière d'économie, on devrait y retrouver le soutien à l'innovation qui est un fil conducteur depuis quelques années, avec une volonté de "décloisonner le monde des labos de recherche, de la formation et de l'entreprise". Voulant instaurer dans la future Région "un écosystème de confiance entre institutions et entreprises", Alain Rousset a évoqué "trois grandes aventures humaines" qui devraient figurer dans sa feuille de route : "le cerveau et la santé, l'espace, l'océan". Pour la première, des jalons ont été posés avec le Neurocampus, centre de recherche sur les neurosciences dont la première pierre a été posée en décembre dernier ou "les travaux menés avec nos voisins espagnols sur l'économie du vieillissement". Pour la seconde, on connaît déjà la puissance de l'Aquitaine en matière d'industrie aéronautique et spatiale, confortée par les annonces récentes de Thales et de Dassault. Concernant l'océan, "tout reste à faire ou presque", même si des pistes sont défrichées avec notamment l'appui de la société Fermentalg. Alain Rousset va même jusqu'à imaginer la création d'"une île artificielle, au large de la côte aquitaine", qui concentrerait les recherches sur le milieu marin.

Virginie Calmels, chef de file des Républicains
Adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'Economie, de l'Emploi et de la Croissance durable, présidente du conseil de surveillance d'Eurodisney et ex-dirigeante d'Endemol, Virginie Calmels a été désignée plus récemment tête de liste des Républicains. Lors de son discours lors du 5e Sommet économique du Grand Sud, elle a bien pris soin de prendre la parole au nom du maire de Bordeaux Alain Juppé, plaidant pour "un allègement du millefeuille" avant davantage de mutualisations, notamment entre les services municipaux et métropolitains, et faisant de l'innovation "la pierre angulaire de la croissance et de l'emploi". Concernant la dépense publique en matière d'infrastructures, Virginie Calmels a estimé qu'il s'agit d'une "problématique majeure" et qu'il convient d'être "pratique et cohérent". Des éléments communiqués au nom du maire de Bordeaux mais que l'on retrouvera sans doute dans sa feuille de route régionale.
Interrogée en marge du Sommet, la candidate des Républicains dit vouloir communiquer ses idées au fur et à mesure, après "un travail collaboratif mené avec les têtes de liste départementales prenant en compte les spécificités territoriales". Les points forts de la future Région élargie seront d'après elles "l'agriculture et l'élevage, la filière bois, les industries vertes, l'aéronautique, le laser, le numérique dans une version très transversale". Lors du dernier Forum APS, elle a notamment plaidé pour une "libération des entreprises du carcan réglementaire qui pèse sur leur capacité à embaucher" et indiqué vouloir favoriser "leur accompagnement par la puissance publique plutôt que vouloir tout faire, tout diriger et être très interventionniste".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :