Gironde, un appui marqué à l’aide aux recrutements

 |   |  349  mots
Une aide également significative au logement social
Une aide également significative au logement social (Crédits : DR)
Le Conseil général de la Gironde investit en particulier près de 500.000 € pour faciliter les recrutements dans les zones les plus fragiles et plus de 170.000 € dans la création d’entreprises.

Au cours de sa dernière commission permanente, le Conseil général de la Gironde, présidé par Philippe Madrelle (PS), a voté plusieurs volets d'aides aux entreprises et à l'emploi. L'assemblée départementale a accordé une aide de 470.000 € à l'association Transfer, à Bordeaux, qui lutte contre l'exclusion en rapprochant les chômeurs de longue durée des entreprises en recherche de salariés. Pour faciliter cette rencontre, les PME ont besoin de services en ressources humaines dont souvent elles ne bénéficient pas. C'est ainsi qu'est née en 2012, dans les Hauts de Garonne (rive droite de Bordeaux), l'action D2C, qui propose tout d'abord aux TPE et PME installées dans les zones économiques les plus fragiles, en recherche de salariés, un accompagnement renforcé pour les recrutements. L'autre volet de cette action consiste à favoriser l'embauche de la population locale relevant de la politique de solidarité départementale.


837.000 € dans le logement


Le Département a également accordé une aide de 174.400 € à 23 entreprises dans le cadre du dispositif Créagir 33 (Créations en Gironde). Créagir vient en soutien des entreprises girondines en cours d'immatriculation et bien de celles qui font une demande d'aide au cours de leur première année, à compter de leur inscription au registre du commerce ou au répertoire des métiers. D'autre part, le conseil général a débloqué 67.000 € d'aides à 10 exploitations agricoles (mise en œuvre de pratiques durables, maintien de l'appareil productif) et 64.300 € pour des viticulteurs touchés par les orages de grêle "exceptionnels" de 2013. Parmi ses autres interventions, le conseil général continue par ailleurs à soutenir les collectivités engagées dans leur Agenda 21 (développement durable) et vient d'attribuer 76.350 € d'aides à 10 d'entre elles. La Gironde soutient le développement de l'Agenda 21 depuis 2005 : 65 démarches locales sont en cours sur son territoire, sur un total de 946 en France. Le Département a également accordé 837.000 € d'aides pour la construction de 82 logements sociaux en prêt locatif aidé d'intégration (PLAI) dans la communauté urbaine, de 59 PLAI et 133 logements sociaux en prêt locatif à usage social (PLUS) hors de la communauté. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :