Vote électronique : V8te réunit 550.000 euros pour affirmer sa solution en Europe

"Devenir le standard mondial du vote en ligne sécurisé et démocratiser la démocratie." Guillaume Odriosolo voit grand. Le dirigeant de l'entreprise bordelaise V8te vient de lever 550.000 euros. Ce ne sera pas suffisant pour conquérir le monde mais cela doit lui permettre de financer son déploiement européen au cours des 18 prochains mois. En deux ans, sa solution brevetée de vote numérique est déjà utilisée par plus de 6.000 organisations dans plus de 120 pays dans le monde.
Guillaume Odriosolo, le fondateur V8te,
Guillaume Odriosolo, le fondateur V8te, (Crédits : V8te)

Créée début 2020 et lancée sur le marché six mois plus tard, la startup V8te propose un solution BtoB de vote numérique sécurisée et en libre-service déjà utilisée par plus de 6.000 organisations dans plus de 120 pays dans le monde. Sa cible ? Les structures privées et publiques au premier rang desquelles figurent les associations et les entreprises mais aussi les syndicats et les collectivités. La solution, présentée comme "une urne transparente, digitale et décentralisée", est assise sur la blockchain et a été jugée conforme aux exigences de sécurité de niveau 3 recommandées par la Cnil. Basés à Bordeaux, les 15 collaborateurs de cette civic tech promettent ainsi le respect des principes fondamentaux du vote : sécurité et secret du vote, accessibilité à tous les électeurs et intégrité et sincérité de l'urne et des résultats.

Lire aussiVote numérique : V8te jugée conforme aux plus hauts standards de sécurité de la Cnil

Forte traction commerciale

De quoi susciter une traction commerciale - "entre 30 et 40 nouvelles organisations utilisatrices par jour", selon Guillaume Odriosolo, le fondateur - et faire un tourner un modèle freemium générant plus de 500.000 euros de chiffre d'affaires annuel. Fort de ses arguments, le fondateur a su convaincre un pool d'investisseurs de signer une première levée de fonds de 550.000 euros. Il s'agit de deux réseaux de business angels et de deux banques (Insead BA, Arts & Métiers BA, BNP Paribas et BPACA) et de Bpifrance.

"Cela nous donne la ressource et la visibilité pour accélérer et développer notre plan de croissance européen au cours des 18 prochains mois. L'objectif est de traduire notre solution en sept langues européennes et de se renforcer dans les pays visés en ayant à chaque fois une personne native sur place. Elle aura autant un rôle de développement commercial que d'accompagnement des clients", synthétise Guillaume Odriosolo, qui est accompagné par ADI Nouvelle-Aquitaine, Unitec et le Village by CA.

"Devenir le Doodle du vote sécurisé"

Déjà disponible en français et en anglais, la solution sera traduite en allemand, espagnol, italien, portugais et néerlandais. De quoi ouvrir aussi des horizons extra-européens. Car l'objectif du fondateur de V8te, alors même qu'il ne vise pas à court terme le terrain politique, est bel et bien de "devenir le standard mondial du vote en ligne sécurisé et de démocratiser la démocratie." Ce qui n'est ni vain ni naïf comme il s'en explique à La Tribune :

"Démocratiser la démocratie c'est une formule bien sûr ! L'idée n'est pas de réinventer la démocratie avec un grand D mais plutôt de faciliter l'utilisation du vote dans toutes les organisations du quotidien : votre association, votre entreprise, votre organisation, etc. Notre enjeu c'est celui-là. Et l'objectif de V8te est bien, à terme, de devenir le Doodle du vote sécurisé : un outil fiable, simple à utiliser et connu de tous !"

Pour mener à bien cette feuille de route ambitieuse, l'équipe de V8te devrait doubler dans les 18 prochains mois pour atteindre une trentaine de collaborateurs.

Lire aussi« Le vote numérique permet de toucher un public jeune et peu habitué à s'exprimer »

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 17/11/2022 à 9:12
Signaler
En effet le principe de la bolckchain peut mener à cela, je pense même que c'est bien plus sûr que les votes électroniques en FRance qui monopolisent un million de suffrages il me semble alors que le seul test dont j'ai entendu parlé c'était avant Sa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.