Santé : le Groupe Bordeaux Nord Aquitaine investit 25 millions d'euros dans un centre ambulatoire

Le Groupe Bordeaux Nord Aquitaine composé de huit établissements de santé a symboliquement posé la première pierre, ce mercredi 27 janvier, de son futur centre dédié à l’ambulatoire. Une première en Nouvelle-Aquitaine. Le groupe a investi 25 millions d’euros dont cinq millions pour l’équipement médical et biomédical.

3 mn

Le centre ambulatoire de GBNA, qui s'étendra sur 8.000 m2, ouvrira au premier trimestre 2023.
Le centre ambulatoire de GBNA, qui s'étendra sur 8.000 m2, ouvrira au premier trimestre 2023. (Crédits : GBNA)

"L'objectif ministériel fixé par Agnès Buzyn en 2017 était d'atteindre 70 % d'actes chirurgicaux en ambulatoire en 2022. Or, le taux s'élève, en moyenne, à 50 % en France. Notre pays accuse un gros retard par rapport aux scandinaves et aux anglo-saxons", assure le docteur Alexandre Jacquin, président de la commission médicale d'établissement de la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine. Pour y remédier, un centre ambulatoire ouvrira au premier trimestre 2023 à Bordeaux à proximité immédiate de la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine, établissement phare du Groupe Bordeaux Nord Aquitaine (GBNA), où de la place et des ressources seront, de fait, libérées pour les interventions lourdes. "Le bâtiment sera, en revanche, autonome", insiste la direction.

GBNA

La pose symbolique de la première pierre le 26 janvier. (crédits : GBNA Polycliniques).

Santé du futur

Son nom ? Capnova. Le bâtiment, dont la première pierre symbolique a été posée ce mercredi, s'étendra sur 8.000 m2 répartis sur quatre niveaux et douze blocs opératoires. Deux niveaux seront réservés aux consultations, un troisième à l'endoscopie et le dernier à la chirurgie. Cent médecins spécialistes y travailleront pour une capacité d'accueil de 10.000 patients. GBNA a investi 25 millions d'euros dans ce projet dont cinq millions pour l'équipement médical et biomédical. "Capnova est un centre inédit sur le territoire, sans équivalent en Nouvelle-Aquitaine, par son envergure et son niveau d'équipement", a déclaré Philippe Cruette, directeur général de GBNA, premier groupe privé du secteur médecine-chirurgie-obstétrique (MCO) en Gironde et le second de Nouvelle-Aquitaine.

"Ce centre s'inscrit dans l'évolution des pratiques du futur, avec une prise en charge modernisée qui prévoit l'application de la réhabilitation améliorée après chirurgie (RAC) qui permet au patient de récupérer plus rapidement ses capacités fonctionnelles. La gestion des flux sera également optimisée et la coordination améliorée entre les praticiens hospitaliers et les praticiens de ville", a témoigné Alexandre Jacquin.

Le futur centre ne s'interdit pas non plus de travailler avec de jeunes pousses innovantes dans le domaine médical. "Pourquoi ce pas installer des fablabs, des pépinières dans des structures telles que celle-ci. Ce qui sera fait ici devra être analysé, scruté", a avancé Alain Rousset, président de région.

Lire aussi 6 mnEntre stars et anonymes, le Médical Stadium veut rapprocher sport, tech et santé

Un Ifsi à la rentrée prochaine

Si la Nouvelle-Aquitaine n'a pas investi dans ce centre ambulatoire, elle a en revanche soutenu la création d'un Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) au sein du Centre de formation professionnelle de Bordeaux Nord Aquitaine (CFPBNA) qui dispose déjà d'un Institut de formation d'aides-soignants (Ifas). Une première promotion est attendue en septembre prochaine. La moitié sera en apprentissage dans les établissements du groupe. Les autres étudiants suivront la formation qui sera prise en charge par la Région Nouvelle-Aquitaine. "Ce métier d'infirmier doit être réévalué et je ne parle pas seulement de rémunération", a déclaré Alain Rousset.

Avec plus de 2.300 collaborateurs et 630 médecins spécialistes, GBNA est le premier groupe privé du secteur médecine-chirurgie- obstétrique en Gironde et le second de Nouvelle-Aquitaine. Il est composé de huit établissements de santé qui totalisent 1.600 lits et places : la polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine, la Polyclinique Bordeaux Rive Droite, la nouvelle clinique Bel Air, la clinique Thiers, la clinique d'Arcachon, la polyclinique Bordeaux Cauderan, la polyclinique de Navarre et la polyclinique Marzet.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.