En pleine croissance, Superprod construit un nouveau studio d'animation à Angoulême

Le studio d’animation Superprod, fondé par Jérémie Fajner et Clément Calvet, va se doter d’un nouveau studio ultra moderne de 1.600 m2 au printemps 2022 à Angoulême ce qui lui permettra de faire travailler 300 personnes, soit 120 de plus qu’aujourd’hui. De quoi accompagner la croissance de cette entreprise de l’image qui travaille actuellement sur trois longs métrages et sept séries d’animation. Plus de 60 millions d’euros de commandes ont été signés en 2020 et 2021 pour des productions réalisées en France.

4 mn

Le futur studio de Superprod à Angoulême permettra de regrouper les équipes déjà présentes dans la ville et d'accueillir de nouveaux talents pour passer de 180 à 300.
Le futur studio de Superprod à Angoulême permettra de regrouper les équipes déjà présentes dans la ville et d'accueillir de nouveaux talents pour passer de 180 à 300. (Crédits : SAS d'Architecture J et LM)

Ils étaient deux salariés en 2010, dix en 2014, 200 salariés en 2020 et seront 700 en 2022 dont 300 à Angoulême ! Le studio d'animation Superprod, qui poussait les murs en Charente, rentrera dans ses nouveaux locaux au printemps 2022. Il a acquis l'ancien immeuble Barrault avec la société Immobilière Charente filiale de la société d'économie mixte locale Territoires Charente, et obtenu le permis de construire.

"Notre métier n'étant pas d'acheter des immeubles pour les rénover, ce montage permet de nous appuyer sur un partenaire local impliqué qui connaît le marché et les entreprises. C'est très important pour nous et pour un chantier de cette ampleur. Territoires Charente s'occupe de l'assistance à la maitrise d'ouvrage pour le compte de l'opération", explique à La Tribune Jérémie Fajner, directeur général et co-fondateur de Superprod.

Lire aussi 3 mnAvec l'arrivée de Fost Studio, le pôle image d'Angoulême se renforce encore

En renforçant sa présence à Angoulême, Jérémie Fajner salue ainsi un territoire "qui a toujours soutenu ce développement avec intelligence, volontarisme et surtout constance. Il y a des interlocuteurs pour répondre aux enjeux d'investissements, de formation, de relocalisation, de logement. C'est très important pour nous notamment dans l'animation où nous travaillons sur des temps longs. Il faut compter trois ans de travail pour un long métrage d'animation."

3,5 millions d'euros d'investissement

Coût total de cette opération pour le studio : 3,5 millions d'euros. Les nouveaux locaux ultra modernes de 1.600 m2 sur trois niveaux, situés à proximité de la gare, comprendront notamment une salle de projection, des équipements de post-production et un studio d'enregistrement de voix. "Cela devenait urgent de nous agrandir pour nos besoins actuels et à court terme parce que nous comptons continuer à nous développer", explique Jérémie Fajner qui précise que Superprod produit pour son propre compte et pour celui de clients en France comme à l'international .

Lire aussi 4 mnAngoulême : les studios d'animation, en forte croissance, ont besoin de place (4/4)

Dix ans après sa création, Superprod qui a déjà produit six longs métrages, dont Croc Blanc sorti en 2018, ains que 300 épisodes de séries d'animation pour la télévision, travaille actuellement sur trois longs métrages, dont Calimero et The Kid qui sera la version animée de l'œuvre de Charlie Chaplin. Sept séries sont également en développement. Parmi elles, Batwheels, la nouvelle série tirée de l'univers Batman pour Warner Bros Animation, Spirit Rangers ou encore Ghee Happy pour Netflix. Plus de 60 millions d'euros de commandes ont ainsi été signés en 2020 et 2021 pour des productions réalisées en France.

Un projet de data center à mutualiser

Superprod, présent à Paris, Angoulême mais aussi à Los Angeles depuis 2018 pour renforcer ses relations avec les majors américaines et donc son positionnement international, recrute régulièrement des animateurs, des artistes, des développeurs ou encore des superviseurs 3D.

"A Angoulême, nous travaillons avec les écoles mais nous faisons aussi venir des juniors, des experts seniors et des talents français qui étaient partis travailler à l'étranger. C'est en quelque sorte de la relocalisation de talents. Nous arrivons à un niveau de maturité qui nous permet de mobiliser des moyens sur des productions importantes et de motiver ces talents", explique Jérémie Fajner.

Dans les cartons, Superprod travaille enfin à l'installation d'un data center à Angoulême. "Nous avons beaucoup de besoin de calculs et de rendus. Nous initions le besoin mais l'idée serait de partager ce data center avec d'autres partenaires et la masse critique des sociétés qui sont implantées et intéressées à Angoulême nous permet de penser à des infrastructures comme celle-ci, l'idée étant éviter d'avoir à recourir à du cloud. C'est très flexible mais très cher", reconnait aussi Jérémie Fajner.

Lire aussi 4 mnComment Nyx utilise le jeu vidéo comme outil de formation en immersion

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.