Spin-off de l'Université de Limoges, InPlanta cultive des objets vivants

 |  | 525 mots
Lecture 3 min.
Ces végétaux grandissent dans un environnement clos adapté.
Ces végétaux grandissent dans un environnement clos adapté. (Crédits : InPlanta)
Faire pousser des plantes dans un contenant en verre hermétique, c'est le challenge réussi par la société InPlanta à Limoges qui vient de lever 360.000 euros afin de doper sa force de vente.

La vitroculture végétale est née au sein du Laboratoire de chimie des substances naturelles de l'Université de Limoges, il s'agit de cultiver des plantes ou des arbres sans entretien, hors sol et sous atmosphère stérile. Intéressé par ce process, David Marionnet, transfuge du groupe cosmétique corrézien Sothys, souhaitait monter son entreprise. Sa rencontre avec le professeur Vincent Gloaguen, qui œuvre au LCSN, a permis de transférer cette technologie de laboratoire vers le grand public. En mars 2017, il intègre l'incubateur Avrul d'Ester Technopole et, à la suite des retours positifs des tests de commercialisation, il crée la société en janvier 2018...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :