Implanet annonce l’ouverture d’une ligne de financement obligataire de 4 M€ maximum

 |   |  527  mots
Avec son dispositif Jazz, Implanet a déjà fait son entrée dans les blocs opératoires des Etats-Unis.
Avec son dispositif Jazz, Implanet a déjà fait son entrée dans les blocs opératoires des Etats-Unis. (Crédits : Reuters)
Le groupe girondin innovant Implanet vient de déclencher un nouveau programme d’émission de titres obligataires pour un montant maximal de 4 M€ au titre de l’année 2020.

Installé à Martillac, en Gironde, et implanté à Boston (Etats-Unis), Implanet, groupe innovant dans le traitement des scolioses sévères, avec les implants Jazz, et dans les prothèses de genou, coté en bourse, annonce qu'il va mettre en place une nouvelle ligne de financement obligataire pour un montant maximum de 4 M€. Cette dernière doit permettre à Implanet, dont Ludovic Lastennet est le directeur général, de renouveler le financement de ses besoins de trésorerie anticipés sur les douze prochains mois. Un volume financier significatif qui inclut le déploiement de son modèle de vente direct en Europe, et l'accélération de la mise en œuvre opérationnelle des accords stratégiques conclus avec Kico Knee et SeaSpine.

Ces deux entreprises distribuent respectivement les prothèses de genou d'Implanet et les dispositifs de traitement des scolioses sévères Jazz. Pour réaliser cette nouvelle opération de financement obligataire, Implanet fait appel à un opérateur qui n'est plus un inconnu, puisqu'il s'agit du fonds d'investissement suisse Nice & Green, à Nyon (canton de Vaud), qui s'est engagé fin 2018 dans l'ouverture d'une première ligne de financement obligataire d'un montant maximal de 1 M€ pour le groupe innovant girondin.

Lire aussi : Implanet décroche 1 M€ et un contrat pour l'Australie et les Etats-Unis

Soutenir le déploiement en Europe et aux USA

"Le renouvellement de cette ligne obligataire avec Nice & Green a pour objectif de sécuriser le financement de notre besoin de trésorerie pour les 12 mois à venir, ce qui nous permettra de nous focaliser sur l'amélioration de la performance opérationnelle du groupe. Après quatre trimestres consécutifs de croissance du chiffre d'affaires, nous souhaitons accélérer nos activités de vente en direct sur les principaux marchés européens que sont le Royaume-Uni et l'Allemagne à l'instar de la stratégie mise en place en France et aux Etats-Unis, décrypte Ludovic Lastennet. Nous souhaitons également accélérer, poursuit-il, la mise en œuvre opérationnelle des partenariats stratégiques avec Kico Knee et SeaSpine, qui au-delà de la reconnaissance internationale de la valeur médicale apportée par nos produits, constituent des vecteurs importants de croissance des ventes".

Concrètement cette nouvelle ligne de financement pour 2020 va passer par l'émission de 400 obligations convertibles (OC) d'une valeur nominale de 10.000 € financées par Nice & Green. Ce nouveau programme obligataire annule et remplace les reliquats de la précédente émission. Le fonds d'investissement vaudois agit sur délégation du conseil d'administration d'Implanet. Après la première tranche de 200 OC émises pour un montant de 2 M€, l'assemblée générale des actionnaires décidera le 7 avril prochain si elle autorise la mise en place d'une seconde tranche de financement de 200 OC, soit 2 M€ de plus. Nice & Green précise qu'intégrer la gouvernance des sociétés dans lesquelles il investit ne fait pas partie de sa stratégie. D'autre part, le fonds d'investissement fait savoir qu'il n'a pas vocation à porter durablement les obligations convertibles en actions et que ces dernières "ont vocation à être cédées à bref délai sur le marché".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :