Implanet boucle l’année 2019 avec une croissance d'activité de +10 %

 |   |  480  mots
Une partie du dispositif Jazz
Une partie du dispositif Jazz (Crédits : Implanet)
Société innovante dans les prothèses du genou et le traitement des scolioses sévères Implanet semble voir le bout du tunnel. Les contrats de distribution signés récemment commencent à porter leurs fruits.

Installé à Martillac, en Gironde, et implanté à Boston (Etats-Unis), Implanet, groupe innovant dans le traitement des scolioses sévères et sur le marché des prothèses de genou, coté en bourse, vient d'annoncer son chiffre d'affaires 2019, qui a atteint 7,4 M€ en hausse de +10 % sur un an. Le quatrième trimestre semble illustrer le redressement commercial de cette entreprise innovante qui a connu quelques difficultés.

Le chiffre d'affaires du 4e trimestre a ainsi connu une forte accélération, avec une croissance de +20 %, confirmant la tendance à la hausse enregistrée tout au long de l'exercice avec un CA à +2 % au 1e trimestre, puis +8 % au 2e, avant de grimper à +12 % au 3e pour finir à +20 %. La bonne nouvelle c'est que la progression annuelle des ventes est proportionnellement quasi identique entre les prothèses de genou (+9 %) et le dispositif médical Jazz conçu pour traiter les scolioses sévères, qui est à +11 % sur l'année.

Une meilleure pertinence commerciale

"Nous terminons l'année comme prévu sur une forte accélération de nos ventes sur le T4. Le chiffre d'affaires 2019 confirme ainsi la tendance positive amorcée dès le 1er trimestre. Les partenariats signés cette année sur nos deux activités avec KicoKnee et SeaSpine, associés aux premières commandes ; les premières chirurgies effectuées avec succès avec Jazz Cap ; les brevets obtenus pour Jazz Lock au Japon et aux Etats-Unis et la première homologation 510 (k) pour la prothèse de genou Madison aux Etats-Unis sont autant d'atouts supplémentaires pour le développement à venir de notre activité, déroule Ludovic Lastennet, le directeur général. Les croissances affichées sur nos deux segments d'activité cette année, poursuit-il, prouvent, de façon tangible, que les efforts et actions menées commencent à porter leurs fruits. Nous restons réalistes concernant le chemin qu'il reste à parcourir et abordons l'année 2020 déterminés à poursuivre ces efforts et initiatives commerciales pour améliorer notre rentabilité et consolider cette dynamique positive".

Forte progression aux Etats-Unis

Il y a peu de temps encore Jazz, dont 9.171 unités ont été vendues l'an dernier, progressait beaucoup plus vite que les prothèses de genou. Mais cette dernière activité bénéficie désormais du contrat de distribution signé avec Kico Knee. Comme le souligne le groupe, ces bons résultats découlent largement des contrats de distribution finalisés au cours des derniers mois par Implanet, en particulier avec le distributeur SeaSpine aux Etats-Unis, qui s'occupe du dispositif Jazz.

C'est d'ailleurs outre-Atlantique que Jazz enregistre ses meilleurs résultats. Alors que les ventes sont restées stables en France, à 1,5 M€, elles ont progressé de +12 %, à 2,1 M€. Les nouvelles sont également encourageantes pour la zone "Europe hors France + reste du monde" où les ventes, encore modestes, se sont toutefois accélérées de +43 %, à 0,8 M€. Les perspectives s'améliorent nettement pour l'exercice 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :