Bordeaux Technowest et BME inaugurent La Place, dédiée à l'énergie

 |   |  638  mots
Le site situé boulevard du Maréchal Leclerc à Bordeaux, a accueilli par le passé EDF, la MGEN ou encore les Girondins de Bordeaux.
Le site situé boulevard du Maréchal Leclerc à Bordeaux, a accueilli par le passé EDF, la MGEN ou encore les Girondins de Bordeaux. (Crédits : HL)
Et de sept pour Bordeaux Technowest ! En partenariat avec la société d’économie mixte locale Bordeaux Métropole Energies, la technopole a inauguré, ce mardi 19 novembre, son 7e site baptisé La Place et entièrement dédié à l’énergie. Un concept donnant-donnant pour les entreprises de Bordeaux Métropole Energies (Regaz, Gaz de Bordeaux, Mixener et Neomix) et pour les jeunes pousses qui s’y installeront. Cinq startups ont d’ores et déjà intégré les locaux sur les boulevards à Bordeaux. Pour les places restantes, un appel à projets est lancé.

"Il y a cinq ans, quand j'ai souhaité mettre en place des partenariats avec des industriels, c'était un peu trop tôt. Aujourd'hui, la donne a changé. Nous avons une trentaine de partenaires. Les industriels recherchent des solutions innovantes et nous pouvons les mettre en relation avec les startups que nous accompagnons. Pour elles, connaître les besoins en direct, c'est d'ailleurs mieux qu'une étude de marché. Le modèle que je défends est donc si possible d'ouvrir chaque nouveau site en partenariat avec un industriel", explique François Baffou, directeur général de la technopole Bordeaux Technowest.

Lire aussi : Bordeaux Technowest change de dimension avec 3 nouveaux sites


Après l'ouverture de La Source avec Suez en 2017, le site La Place, qui accueille depuis début novembre (au 185 boulevard du Maréchal Leclerc) des startups spécialisées dans le domaine de l'énergie, a ainsi été imaginé avec Bordeaux Métropole Energies, société d'économie mixte locale détenue à 76 % par la Métropole et qui regroupe Regaz, Gaz de Bordeaux, Mixener et Neomix. "Notre modèle est singulier pour une SEML puisque l'on va de la production à l'usage, mais nous ne ferons rien sans innovation", assure Philippe Denis, son nouveau directeur général.

"Le secteur de l'énergie était hier solide, massifié, occupé par de grandes entreprises. Dans ce paysage, Bordeaux Métropole Energies (700 M€ de chiffres d'affaires et 530 salariés) était un acteur industriel classique auquel il manquait une dimension de R&D. Travailler avec Bordeaux Technowest s'est imposé. Il s'agissait du partenaire le plus en phase avec l'agilité qui a par ailleurs su développer un réseau très précieux. C'est très important dans la mesure où le fonctionnement en silo est terminé", explique Jacques Mangon, président de Bordeaux Métropole Energies (BME) et vice-président de Bordeaux Métropole.

Des comités d'innovation

Concrètement, dans le cadre de ce partenariat, des comités d'innovation ont été mis en place au sein de Bordeaux Métropole Energies et Bordeaux Technowest. "L'idée est de connaitre les besoins de BME, de voir si les entreprises de La Place ont des briques technologiques ou des compétences à apporter aux entreprises de BME. On fera ensuite "pitcher" les startups et des solutions pourront être testées", explique Mathieu Dessans, chargé, pour la technopole, de l'accompagnement des jeunes pousses à La Place. "Pour autant, elles continueront parallèlement à travailler avec d'autres acteurs."

Cinq startups sont d'ores et déjà installées sur le site bordelais (470 m2) : Frog Labs, Hestiam, Kocliko, IQSpot et NewHeat créée il y a 4 ans sur un autre site de la technopole à Bègles avant de rejoindre le Village by CA. "Quand on n'est pas encore rentable, c'est mission impossible de louer un local", reconnait Hugues Defréville, fondateur de Newheat qui compte désormais 16 salariés et occupe, de ce fait, un étage entier avec son équipe (300 m2). "C'est une première bonne raison d'intégrer ce local. Ensuite, bien sûr, dans la mesure où nous proposons des solutions à destination des réseaux de chaleur, le travail avec Mixener sera intéressant."

Lire aussi : Centrales solaires thermiques : newHeat lève 1,8 M€

Un appel à projets est lancé

Alors que la capacité maximale est comprise entre 12 et 15 startups à La Place, un appel à projets vient d'être lancé pour accueillir des entreprises de divers secteurs autour de l'énergie :  l'efficacité énergétique, la production et l'autoconsommation d'énergie, les énergies renouvelables, les moyens de stockage et de distribution de l'énergie ainsi que toute innovation technologique ou de service liée aux énergies. Les résultats seront connus fin janvier à l'occasion des Assises de l'énergie à Bordeaux.

L'ouverture de ce site s'inscrit dans le cadre d'un projet politique affiché : devenir une métropole à énergie positive d'ici 2050.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :