Transformation numérique : Fabernovel s'installe à Bordeaux

 |   |  524  mots
Fabernovel s'est installé au sein de l'immeuble de bureaux à ossature bois Perspective, au cœur de l'opération Euratlantique
Fabernovel s'est installé au sein de l'immeuble de bureaux à ossature bois Perspective, au cœur de l'opération Euratlantique (Crédits : Fabernovel)
Spécialiste de la transformation digitale et des produits et services numériques, Fabernovel ouvre un bureau à Bordeaux, au sein du quartier d'affaires Euratlantique. Le groupe fondé par Stéphane Distinguin, présent sur trois continents avec un effectif de 450 personnes, devrait y embaucher une quinzaine de personnes en trois ans.

Créateur de produits et services numériques, Fabernovel accompagne ses clients dans leur transformation digitale, de l'élaboration de leur vision stratégique à la création et la mise sur le marché en passant par la mutation des organisations internes. Fondé en 2003 par Stéphane Distinguin, ce groupe français en forte croissance s'adresse essentiellement aux grands groupes et est aujourd'hui implanté à Paris, Lyon, Nantes, Toulouse, San Francisco, Lisbonne, Shanghai et Singapour. Il s'est construit au fil des projets et des opérations de croissance externe. Parmi ses faits d'arme : la création de la plateforme de billetterie en ligne Digitick, revendue depuis à Vivendi, la conception d'applications mobiles pour la RATP ou Canal, d'un intranet pour AG2R La Mondiale... Le groupe compte une bonne partie du CAC 40 parmi ses clients et produit régulièrement des études sur des sujets liés à la transformation digitale.

Fabernovel ajoute une maille à ce réseau avec une implantation à Bordeaux annoncée il y a quelques jours. L'équipe locale s'installe au sein de Perspective, le plus grand immeuble de bureaux à ossature bois de France, porté par le groupe Pichet. Perspective est édifié au sein du quartier Euratlantique, l'immense opération urbaine qui a débuté autour de la gare Saint-Jean.

Rétention de profils et développement envisagé

Cette localisation a compté dans le choix de Fabernovel, grâce à la ligne à grande vitesse qui place Bordeaux à 2h04 de Paris. L'histoire-même de la création de ce bureau est emblématique de la façon dont le groupe est organisé. Fabernovel se définit lui-même comme une "talent company" mettant ses effectifs au centre des décisions.

"Trois de nos collaborateurs se sont manifestés en nous expliquant qu'ils souhaitaient vivre et travailler à Bordeaux. Nous avons donc adopté la même démarche qu'à Lyon, pour laquelle nous avions eu une demande similaire en 2015 : nous avons proposé à ces trois talents de rédiger un dossier de faisabilité puis de piloter le projet une fois notre accord donné, explique à La Tribune Alexia Vigneau, chief talent officer (DRH). Nous étions dans une logique de rétention de talents mais aussi de développement puisqu'à moyen terme, nous voulons adresser le marché régional. Bordeaux bénéficie d'un rayonnement international, est attractive et dynamique et tous ces éléments ont joué un rôle dans notre choix."

A ce jour, seuls les trois porteurs du projet d'implantation sont installés à Bordeaux. Leurs managers sont restés à Paris. "Entre 2015 et aujourd'hui, le bureau de Lyon est passé d'une à quinze personnes. Nous envisageons la même trajectoire pour Bordeaux, avec un effectif qui sera bâti soit avec de la mobilité interne s'il y a d'autres demandes, soit du recrutement externe", reprend Alexia Vigneau. Le plateau loué dans l'immeuble Perspective comprend une vingtaine de postes de travail, "avec un design et une qualité de vie au travail à l'image de Fabernovel". En attendant de monter en puissance et d'étoffer l'équipe, principalement avec des développeurs d'applications web et mobile et des designers, le groupe proposera à des petites startups compatibles avec sa philosophie de s'y installer en coworking.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :