Implanet commence à convaincre aux Etats-Unis

 |   |  588  mots
Un implant vertébral Jazz
Un implant vertébral Jazz (Crédits : Implanet)
Il reste sans doute encore beaucoup de chemin à faire mais la société innovante Implanet, spécialiste des implants vertébraux, semble avoir trouvé avec SeaSpine l’intermédiaire qui lui manquait pour vendre aux Etats-Unis, où ses implants pour le rachis sont homologués.

Société girondine innovante dans le monde de la santé, avec la mise au point d'une nouvelle génération d'implants vertébraux, ses unités Jazz, et de prothèses du genou, Implanet, qui fait face à de sérieuses turbulences financières, semble avoir les moyens de redresser la barre. Au terme du 1er semestre 2019 la société dirigée par Ludovic Lastennet, dont le siège se trouve à Martillac, également implantée à Boston (Etats-Unis), a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 3,8 M€, en hausse de +5 % par rapport à la même période en 2018. Une évolution qui est essentiellement alimentée par la progression des ventes de dispositifs Jazz, qui, à 2,3 M€ au 30 juin, enregistrent une hausse de +8 % sur un an.

Les prothèses de genou restent stables, à 1,4 M€ entre les 1ers semestres 2018 et 2019. Pourtant le suivi de l'évolution des ventes entre les 1er et 2e trimestres 2019 approfondit la perspective. La hausse très nette de l'activité sur les technologies destinées au traitement des pathologies du rachis ne se retrouve pas sur celles du genou, ce qui confirme l'évolution trimestrielle. Tandis que Jazz totalise une hausse de +9,1 % des ventes entre les deux trimestres (de 1140 K€ à 1244 K€), les prothèses de genou sont en recul de -17,9 % pendant la même période (de 817 K€ à 670 K€). L'orientation du chiffre d'affaires est tout juste positive entre les deux premiers trimestres de 2019, à +0,5 %. C'est ainsi que le chiffre d'affaires passe de 1.904 K€ au 1er trimestre à 1.915 K€ au 2e.

300 obligations convertibles à 10.000 euros l'unité

"La tendance positive du 1er trimestre s'est confirmée avec une hausse de 8 % sur ce trimestre. Le focus de nos équipes sur les priorités stratégiques de développement commercial associé à une gestion financière prudente de nos opérations commence à porter ses fruits. Les premières commandes dans le cadre des partenariats avec Kico Knee et SeaSpine sont encourageantes, ainsi que les premières chirurgies effectuées avec Jazz Cap aux Etats-Unis et en Europe" commente de son côté Ludovic Lastennet.

L'évolution de l'activité est d'autant plus prometteuse pour Implanet que son marché a été essentiellement tiré par les ventes aux Etats-Unis, à +11 %, à 1,2 M€. Autre signe positif : le bond fait sur le marché européen (hors France) à +52 %, en partant de très bas il est vrai puisque cette très forte hausse se solde par 370.000 euros de ventes. A l'inverse le marché a affiché un recul sensible pendant la même période, à -7 %, "en raison d'un décalage sur certaines chirurgies sur le mois de juillet" observe la direction.

Les bons résultats enregistrés aux Etats-Unis semblent montrer que la signature de l'accord de partenariat, annoncée le 21 février dernier, entre Implanet et la société américaine SeaSpine, chargée de commercialiser les implants rachidiens Jazz aux Etats-Unis, commence à porter ses fruits.

Société internationale de technologie médicale, SeaSpine est spécialisée dans les solutions chirurgicales pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale. Par ailleurs le groupe Implanet rappelle qu'il bénéficie depuis avril 2019 d'une ligne de crédit obligataire ouverte par la société Nice & Green et pour une période d'un an, sous la forme de 300 obligations convertibles d'une valeur nominale unitaire de 10.000 euros. Ligne de financement qui va sécuriser la trésorerie de l'entreprise girondine. Implanet compte ensuite sur ses partenariats signés avec SeaSpine, pour les dispositifs Jazz Cap (équipés de vis compatibles avec les formats de SeaSpine) et Kico Knee pour assurer son décollage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :