Viticulture : Ertus Group s’implante aux Etats-Unis et sort un nouvel outil numérique

 |   |  635  mots
Alain Sutre, PDG de Ertus Group et éditeur de Process2Wine
Alain Sutre, PDG de Ertus Group et éditeur de Process2Wine (Crédits : Ertus Group)
Ertus Group profite du salon Vinitech-Sifel, qui se tient jusqu’à jeudi à Bordeaux, pour lancer la commercialisation de son nouvel outil d'aide à la décision pour la planification des travaux viticoles, Exapta. D’autres suivront, annonce d’ores et déjà le PDG de la société bordelaise qui vient par ailleurs de faire l’acquisition de WMS, fournisseur de logiciels pour les entreprises viticoles en Amérique du nord. Ertus Group poursuit son développement sur un marché à fort potentiel.

"Il y a urgence à fédérer les outils et les compétences pour faire face à la demande du marché du digital agricole", déclarait, il y a peu, Alain Sutre. C'est une nouvelle étape qui s'ouvre aujourd'hui pour le PDG d'Ertus Group. La société bordelaise spécialisée dans les outils numériques au service de la filière des vins et des spiritueux, vient de faire l'acquisition de Wine Management Systems (WMS), important fournisseur de logiciels pour les entreprises viticoles en Amérique du Nord.

"WMS, qui ne proposait pas de solution sur le vignoble mais une solution sur les chais un peu vieillissante, nous a contacté en octobre 2017 pour discuter d'un partenariat commercial. Un contrat a été signé 3 mois plus tard pour que WMS devienne distributeur de notre solution Process2Wine. Mais le fondateur de la société américaine, âgé d'une soixantaine d'années et qui n'a pas de successeur, nous a très vite proposé d'aller plus loin", explique Alain Sutre.

Alors que stratégiquement, Ertus Group pensait attaquer le marché américain via sa filiale au Canada, Alain Sutre saisit finalement cette opportunité. "Cela nous permettait d'aller beaucoup plus vite", assure-t-il. "L'idée est désormais de faire croitre la plate-forme américaine assez vite, pour attaquer ensuite en 2020, l'Amérique du sud. Depuis Bordeaux, où travaillent 30 personnes, on abordera également les marchés italiens et espagnols dès l'année prochaine."

"Le marché va exploser"

Alain Sutre, qui prépare une levée de fonds de 4 M€, aborde l'avenir de manière assez sereine.

"On sait que le marché va exploser parce que le taux d'équipement est relativement faible et parce que la règlementation évoluant, il ne sera bientôt plus possible de griffonner des données sur un papier ou sur des logiciels dépassés. C'est un marché fragmenté avec de petits éditeurs qui n'ont jamais eu les moyens d'inonder le marché. Notre outil qui offre une traçabilité totale de la production et des outils de gestion est très moderne. 80 % de la saisie se fait actuellement sur un smartphone et nous allons industrialiser l'acquisition des données. On va d'ailleurs démarrer un projet avec Téléspazio en début d'année prochaine."

Toutes les données collectées sont intégrées au logiciel Process2Wine, qui permet de planifier et de gérer l'ensemble des travaux de la vigne jusqu'au chai puis jusqu'au conditionnement. A ce jour, 300 propriétés en Europe et en Amérique du Nord utilisent cette solution.

"Cela représente 21.000 hectares soit l'équivalent de la Bourgogne. Mais Process2Wine n'est qu'une plateforme. Notre valeur ajoutée arrive avec des modules que nous intégrons à cette même plateforme. Exapta est le premier et nous commençons à le commercialiser."

Cet outil d'aide à la décision permet de concevoir et d'optimiser les itinéraires de traitement des parcelles dans les vignobles. Le but : accompagner les viticulteurs dans leur quotidien et améliorer la performance économique et environnementale des exploitations. Exapta a d'ailleurs valu à Ertus le prix de l'Innovateur de l'année lors du dernier Wine's Forum organisé par La Tribune.

La R&D capitale

D'autres modules viendront ensuite. Alain Sutre annonce d'ores et déjà que le prochain a été validé par la Banque publique d'investissement à Paris. Il proposera un calcul en temps réel du prix de revient des produits et de l'empreinte environnementale de ces produits. "On en est particulièrement fiers", avoue Alain Sutre qui précise qu'en 2017, 60% de la production de l'exercice du groupe Ertus a été investi dans la R&D. Parmi les pistes de développement, l'entreprise envisage également d'aller vers d'autres cultures. Des producteurs d'olive utilisent déjà Process2Wine dans le sud de la France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :