A Bordeaux est né Achille, petit robot pour Nathan qui n’a pas peur des grands

 |   |  538  mots
Pierre Rouanet et Matthieu Lapeyre, avec le boitier de leur petit robot à moins de 30 euros, devant le siège de leur atelier bordelais.
Pierre Rouanet et Matthieu Lapeyre, avec le boitier de leur petit robot à moins de 30 euros, devant le siège de leur atelier bordelais. (Crédits : J. Philippe Déjean)
Un robot en carton pour les enfants à partir de 9 ans à monter soi-même, y compris les moteurs, il fallait y penser. Le doter d’une double programmation facile à contrôler, c’est encore un des exploits que l’équipe bordelaise de Pollen Robotics a réalisé pour la maison d'édition Nathan.

Spécialisée dans la pédagogie (jeux, etc.), la maison d'édition Nathan est en train de lancer une petite révolution pédagogique grâce à quatre ex-chercheurs de l'Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique), à Bordeaux, qui ont décidé de créer leur entreprise : Pollen Robotics. Jonathan Grizou, Matthieu Lapeyre, Nicolas Rabault et Pierre Rouanet, chercheurs spécialistes en robotique et intelligence artificielle, ont mis au point une innovation confondante de simplicité et d'intelligence.

Contrairement à son auguste prédécesseur antique, le robot Achille de Pollen Robotics n'a rien d'un guerrier, il ne ressemble même pas à un humain mais plutôt à un chien à roulettes en train de flairer une piste.

"Nous avons choisi de faire un robot en carton prédécoupé que l'enfant va monter lui-même. Achille, qui nous a été commandé par Nathan, fonctionne avec des piles. Il est équipé de deux moteurs, que l'enfant va également installer, et de deux capteurs. Les roues lui permettent de se déplacer dans son environnement et sa programmation est facile. Il suffit de modifier la position de sa tête" éclaire Matthieu Lapeyre.

Quand la position de la tête est modifiée, Achille passe d'un moteur sur l'autre et la carte électronique glissée dans son corps change de programme.

Achille Pollen Robotics

Achille personnalisé sur la boîte et brut sur la table de l'atelier (crédits photo : Jean-Philippe Déjean)

Il sait comment éviter les obstacles

"Achille a deux fonctions : suivre un objet ou au contraire éviter tous les objets qu'il rencontre. Le coffret avec lequel il sera vendu comprend un livret pour le montage où figure une rubrique baptisée « Les experts t'expliquent ». Achille est destiné aux enfants à partir de 9 ans et ce livret instille de la pédagogie scientifique. Après tout, même si ça ne se voit pas, Achille fait appel à des technologies pointues" observe Matthieu Rouanet.

Les quatre amis se sont connus en 2010 à l'Inria à Bordeaux et ont déjà développé des robots d'un type comparable dans la démarche pour des écoles d'ingénieurs, des lycées puis des collèges. Leurs grandes préoccupations sont doubles : diffuser les technologies, comme la robotique, auprès du plus grand nombre, et développer l'intelligence artificielle des robots en leur apprenant à découvrir leur environnement, à développer des interactions naturelles avec l'espèce humaine.

"Nous avons développé un premier robot, Poppy, en open source, à partir d'une plateforme de recherche également pédagogique, afin de développer les robots qui sont allés ensuite dans les écoles" rembobine Matthieu Lapeyre qui précise que Pollen Robotics travaille sur d'autres projets et collabore avec des centres de recherche. Comme il est en carton, Achille peut être facilement personnalisé (dessins, peinture, ailerons...) et une communauté d'utilisateurs va être lancée sur Internet. L'autre bonne nouvelle c'est qu'Achille, première réalisation créée au nom de la nouvelle collection de chez Nathan "Robot-Labo", qui sera mis en vente à partir du 25 octobre, devrait coûter autour de 26 €. Nathan doit attaquer ce nouveau segment de marché avec 10.000 exemplaires. Ce week-end, à Cap Sciences à Bordeaux, et à la Cité des sciences et de l'industrie, à La Villette, à Paris, Achille fera l'objet d'ateliers découverte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2019 à 11:10 :
Comment se procurer le robot Achille?
a écrit le 12/10/2018 à 16:43 :
Où pourra t-on l'acheter svp?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :