Implanet enregistre un recul de son activité

 |   |  452  mots
Ludovic Lastennet.
Ludovic Lastennet. (Crédits : J.Ph. Déjean)
Sa technologie innovante de correction des scolioses a commencé à la faire connaître mais, malgré ses succès à l’export, la société Implanet a encore du chemin à faire. Les marchés anglais et allemands pourraient lui permettre de redresser la tendance.

La société Implanet, à Martillac (Gironde), cotée en Bourse et implantée aux Etats-Unis à Boston, vient de rendre public son niveau d'activité au titre des neuf premiers mois de l'année 2018. Implanet s'est fait en particulier connaître par "Jazz", son implant innovant de traitement des scolioses sévères nécessitant une intervention de fusion vertébrale. En plus de l'orthopédie, Implanet est également un spécialiste en arthroscopie (microchirurgie du genou). La société girondine propose ainsi aussi des prothèses complètes du genou (Madison).

Présente aux Etats-Unis grâce au feu vert de la FDA (Food and drug administration) la société girondine, qui emploie 46 salariés (pour un CA de 7,8 M€ en 2017) vend aussi au Brésil et son chiffre d'affaires intègre naturellement l'impact des écarts monétaires entre euro et dollar. Aux premier et deuxième trimestres 2018, Implanet a ainsi vu son chiffre d'affaires reculer successivement de -6 %, à 1,8 M€, et de -12%, à 1,7 M€, comparé aux mêmes périodes en 2017, à taux de change constant (-9 % et -15 % sans correction des écarts monétaires). Au troisième trimestre l'activité de l'entreprise ne s'est pas redressée, affichant un recul de 13 %, à 1,5 M€ (sans impact du contexte monétaire).

Jazz n'a pas pu enrayer la baisse d'activité

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires d'Implanet affiche un recul de 10 %, à 5.179 K€ (contre 5.894 K€ à la même période en 2017). Variation qui atteint -12 % sans correction des écarts monétaires. "Sur les neuf premiers mois, l'activité de Jazz a progressé de 10 % en France et de 8 % aux Etats-Unis, à taux de change constant. La stratégie de proximité avec les chirurgiens porte ses fruits puisque nous avons amélioré la récurrence des chirurgies dans les hôpitaux-clés, notamment aux Etats-Unis" expose Ludovic Lastennet, directeur général d'Implanet, avant d'élargir le panorama.

"Ce modèle de ventes en direct a été mis en place début septembre au Royaume-Uni avec le référencement d'Implanet UK et de Jazz par la NHS (National Health Service-Service de Santé National -Ndlr). La filiale Implanet GMBH et le recrutement du responsable des ventes allemand ont été également finalisés en Allemagne. Ce recentrage, poursuit le DG d'Implanet, nous permet de rester confiants quant à nos perspectives dans les trimestres à venir. L'activité Jazz, observe-t-il, ne compense pas l'arrêt programmé de l'activité arthroscopie, affectant le chiffre d' affaires total en baisse totale de 13 % sur le troisième trimestre et de 10 % sur les neuf premiers mois de l'année, à taux de change constant".

Au quatrième trimestre, Implanet participera à quatre congrès scientifiques, à Bologne (du 10 au 13 octobre), Paris (12-15 novembre), Belfast (29-30 novembre) et Wiesbaden (6-8 décembre).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :