Green Tukky fait fondre les clients et chauffer le tiroir-caisse

 |   |  659  mots
Un tuk-tuk de Green Tukky sur les quais de Bordeaux
Un tuk-tuk de Green Tukky sur les quais de Bordeaux (Crédits : Green Tukky)
Green Tukky propose des triporteurs 100 % électriques et autonomes, équipés pour vendre glaces et crêpes, partout. Loin de l’image des innovations digitales et numériques, le modèle très rémunérateur combine gourmandise et écologie. L’entreprise est actuellement à la recherche de franchisés pour poursuivre son expansion.

Green Tukky propose des triporteurs 100 % électriques sur le modèle du tuk-tuk thaïlandais, exploités pour la vente de glaces à l'italienne et de crêpes au sucre. Fin 2016, la jeune entreprise girondine a mis au point un système de panneaux solaires qui permet une autonomie embarquée de 8 heures. Le siège social de Green Tukky est à La Teste-de-Buch, sur le Bassin d'Arcachon, mais Éric Lamarens, cofondateur de l'entreprise, affirme être une "vraie entreprise bordelaise'"

Panneaux solaires et autonomie embarquée

"Le concept a été développé à Bordeaux, pour Bordeaux. Les triporteurs sont fabriqués en Thaïlande, mis aux normes européennes aux Pays-Bas, mais aménagés à Bordeaux, où sont nos ateliers, où sont montés les panneaux solaires, les machines à glaces et à crêpes ainsi que le système d'autonomie embarquée [...] Notre première ville partenaire, en mai 2016, a été Bordeaux, qui est à l'écoute pour tout ce qui concerne les nouvelles technologies et l'écologie", explique-t-il.

Le triporteur est donc équipé pour vendre des glaces à l'italienne réalisées avec des ingrédients fournis par un glacier français, quant aux crêpes, la pâte arrive directement de Bretagne. L'objectif est de proposer ce service "là où il ne peut pas y en avoir sinon », précise Éric Lamarens. "On apporte un service aux villes, devant les musées, les écoles, les parcs... Le modèle est propre et peut donc aller en intérieur aussi. Sa taille de 1,40 m de large sur 3,70 m de long en fait l'antithèse du foodtruck et lui permet d'aller partout."

Ainsi sa technologie non-polluante lui permet véritablement de s'installer dans des endroits insolites, comme récemment au pied du Mont Blanc ! Green Tukky compte  une flotte de onze triporteurs disséminés en France et dans le monde : Paris, Bayonne, Nice, Chamonix, La Réunion et même Miami. Pour son développement, les dirigeants misent sur la franchise. Valérie Mérignac et Eric Lamarens, qui fêtent leur 50 ans cette année, sont à l'origine du projet. Ils ont été rejoints par Alain Malosse en tant que nouvel associé. Ils ont depuis le début investi, sur leurs propres deniers, 450.000 € dans le projet et travaillent aujourd'hui avec sept prestataires en France.

Green Tukky

Eric Lamarens et Valérie Mérignac (Crédits : Dominique Le Lann)

Franchise : 25.000 € puis location évolutive

La franchise, prête à signer pour les clients depuis début 2018, permet de prendre le tuk-tuk clé en main après une journée de formation. Selon Éric Lamarens, c'est le succès rencontré au salon de la franchise à Paris en mars dernier qui les a poussés à proposer les tuk-tuks sous la forme d'une "location évolutive" :

"Ce concept permet aux gens sans vraiment de formation de vraiment bien gagner leur vie et une souplesse du métier. Tout le monde ne pouvait pas investir 80.000 €. Nous avons fait une formule avec nos partenaires financiers qui proposent donc la location. Nous demandons aux franchisés un apport personnel de 25 .000 €, et ensuite le contrat de location dure cinq ans pour une mensualité de 900 €. En y ajoutant la redevance annuelle de la franchise, il faut compter 15.000 € de charges fixes par an. Ecoutez cela : en un mois de d'été, vous pouvez gagner 1.000 € par jour. Soit un chiffre d'affaires de 25.000 € par mois en comptant 5 à 6 jours de pluie !"

Quant au chiffre d'affaires de Green Tukky, Eric Lamarens n'est pas en mesure de le communiquer, l'entreprise étant trop récente. Mais l'objectif est d'atteindre 50 véhicules supplémentaires en 2018.

Enfin, Green Tukky s'est positionné plus récemment sur un marché qu'il n'avait pas anticipé, celui des soirées privées et événements publics : mariages, anniversaires, festivals, soirées d'entreprise... Récemment, ils ont travaillé pour les Girondins de Bordeaux, pendant les Fêtes de Bayonne, ou ont encore occupé plusieurs gares. Vendredi, Green Tukky posera son tuk-tuk à Bordeaux Lac pour une soirée d'entreprise d'un opérateur téléphonique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :