La plateforme immobilière Habx boucle une levée de 10 M€

 |   |  745  mots
Le Bordelais Benjamin Delaux est le fondateur d'Habx
Le Bordelais Benjamin Delaux est le fondateur d'Habx (Crédits : Habx)
Fondée par le Bordelais Benjamin Delaux, la startup Habx vient de boucler une levée de fonds de 10 M€. Une opération importante pour la jeune pousse, qui via sa plateforme numérique connecte les futurs propriétaires, les promoteurs et les acteurs du territoire dans les opérations de construction en donnant les clés de la conception des logements aux acquéreurs.

Partant du constat que l'accession à la propriété est devenue de plus en plus difficile en France, du fait de la décorrélation entre le prix du logement et les revenus, mais aussi que l'offre et les nouveaux modes de consommation ne sont plus en phase, Benjamin Delaux a fondé Habx en 2016. Pour celui qui est par ailleurs dirigeant de la société bordelaise Nouvelles fonctions urbaines, "de plus en plus de personne n'ont pas envie d'être obligées de rentrer dans un logement qui ne leur correspond pas parce qu'il a été pensé pour être poussé dans un marché. Nous pensons qu'il y a un archaïsme de modèle de production de logement, expliquait-il en décembre dernier à La Tribune. Il faut pouvoir loger les gens dans des logements dont ils ont envie, qui leur permettent d'optimiser leur mode de vie, d'être situé au bon endroit en fonction de leur travail, de l'école des enfants, des modes de transports et de leurs capacités financières aussi." Le dirigeant s'appuie dans sa démonstration sur deux chiffres : "Aujourd'hui en France, 72% des logements ne correspondent pas aux goûts des habitants (1) alors que 6 Français sur 10 rêvent d'accéder à la propriété (2)."

Lire aussi : Immobilier : HabX veut développer le logement sur-mesure


Lancée en janvier 2017, Habx est donc née de ce constat. Combinant 3 types d'algorithmes, la plateforme permet d'abord aux internautes de cibler géographiquement des nouveaux programmes immobiliers susceptibles de correspondre à leurs attentes en la matière (la bonne ligne de bus ou de tramway qui dessert le lieu de travail, la présence d'espaces verts par exemple). Elle leur propose ensuite de rentrer une foule de critères essentiels à ses yeux allant du nombre de pièces du logement jusqu'à la taille de la cuisine en passant par le nombre d'enfants par chambre. L'objectif : leur proposer du sur-mesure, et donc des logements plus durables puisque correspondants à leurs besoins réels, en amont du permis de construire. De l'habitat choisi et donc non plus subi.

Du logement à la smart city

Du côté des promoteurs, l'intérêt est multiple : tabler sur des acquéreurs potentiels engagés, réduisant mécaniquement le risque commercial, diminuer les frais de communication autour du nouveau programme... Vinci, Bouygues, Icade, Nexity, Cogedim, Idéal, Aquipierre, Safran Immobilier ont déjà été séduits... ainsi que les sociétés d'investissement Idinvest et XAnge auprès desquelles Habx vient de lever 10 millions d'euros. Les investisseurs historiques, Nouvelles fonctions urbaines Digital soutenue par un family office, et le business angel Jean-Pierre Rousseau ont également participé à ce nouveau tour de table.

"C'est la capacité d'Habx à dégeler le marché de la construction de logements neufs qui nous a le plus séduits. En plaçant le futur habitant au centre de la démarche, dès l'origine du projet de construction, la plateforme permet aux promoteurs de construire plus vite des biens plus adaptés aux besoins réels des futurs habitants et à des prix optimisés. Les collectivités locales disposent également d'un véritable outil de planification urbaine afin de mieux maîtriser les enjeux sociaux et environnementaux de l'étalement urbain, mais aussi par exemple de favoriser l'accès à la propriété plutôt que le développement de produits locatifs", indique XAnge dans un communiqué.

"Nous avons été impressionnés par la qualité et la complémentarité des fondateurs de Habx, qui ont su développer un modèle profondément innovant en digitalisant la commercialisation de l'immobilier résidentiel neuf et en donnant le pouvoir aux particuliers dans un modèle de crowdbuilding", ajoute Idinvest.

Employant 45 personnes et espérant finir l'année à 70, Habx est actuellement impliquée dans une vingtaine d'opérations immobilières actives en Ile-de-France ainsi que dans les métropoles bordelaises et toulousaines. Une centaine d'autres projets sont en développement avec plus de 70 opérateurs. La plateforme entend désormais pousser la digitalisation d'un secteur, l'immobilier, qui accuse du retard par rapport à d'autres filières, et soutenir son développement national puis international tout en élargissant son spectre d'intervention. Acteur du logement, la startup réfléchit à l'échelle des villes et veut s'appuyer sur ses technologies pour devenir un pilier des villes intelligentes et durables, les smart cities.

--------------

(1) Chiffre de la 17e édition de l'Observatoire du moral immobilier

(2) Baromètre Real Estech en France de janvier 2018, KPMG - Real Estech)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2018 à 19:01 :
Salut benjamin ta démarche m’intéresse félicitations
Ton amie
Marie France de st Felix

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :