Trois étudiantes d'Aquitaine récompensées par le prix Pépite 2017

 |   |  207  mots
Les lauréates aquitains du concours national Pépite : Séverine Zakoian (Teneo), Lucie Le Bouteiller (Hopen) et Maryne Cotty-Eslous (Lucine)
Les lauréates aquitains du concours national Pépite : Séverine Zakoian (Teneo), Lucie Le Bouteiller (Hopen) et Maryne Cotty-Eslous (Lucine) (Crédits : Comue d'Aquitaine)
Pour sa 4e édition, le prix Pépite, qui met en avant l'entrepreneuriat étudiant au niveau national, a récompensé trois projets portés par des étudiantes de la région : Hopen, Teneo et Lucine. Ce dernier, une solution d'e-santé, a reçu un prix de 10.000 € !

150 projets d'entrepreneuriat d'étudiant ont été sélectionnés dans toute la France pour participer à la 4e édition du prix Pépite, qui s'est tenue mercredi 15 novembre à Paris. Le jury, qui a voulu saluer les idées innovantes en matière de développement durable, de santé et de solidarité, a récompensé 53 candidats.

Au total, sur les 12 projets aquitains, issus du Pépite Entrepreneuriat Campus Aquitaine, trois ont remporté un prix national :

  • La solution Lucine, imaginée par Maryne Cotty Eslous, a remporté un prix de 10.000 €. Il s'agit d'une application e-santé personnalisée, sécurisée et adaptée pour mesurer, analyser et soulager la douleur des patients.
  • Le projet Hopen, porté par Lucie Le Bouteiller, promeut une filière durable de houblon dans le Sud-Ouest pour tisser des liens entre agriculteurs et brasseries artisanales. Il bénéficie d'une dotation de 5.000 €.
  • Le projet Teneo, de Séverine Zakoian, qui vise à faciliter le maintien à domicile des personnes âges en perte d'autonomie en les mettant en relation avec des étudiants en médecine, a également remporté un prix de 5.000 €.

L'an dernier, deux projets présentés par des étudiants bordelais- Galien et Poool - avaient déjà remporté des prix dans le cadre du concours Pépite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :