Avec PETAL s’ouvre le plus puissant laser au monde

 |  | 525 mots
Lecture 3 min.
Abrité au sein du LMJ (Laser Mégajoule) du Barp, le laser PETAL sera bientôt le plus puissant laser énergétique au monde en activité.
Abrité au sein du LMJ (Laser Mégajoule) du Barp, le laser PETAL sera bientôt le plus puissant laser énergétique au monde en activité. (Crédits : CEA - Lilian Marolleau)
La première campagne d’expériences n’aura lieu que dans un an, mais le PETAL futur plus puissant laser énergétique au monde, dédié à la recherche civile et niché au cœur du puissant laser militaire baptisé Laser Mégajoule (LMJ) au Barp (Gironde), tout près de Bordeaux, est officiellement en phase finale de mise en service. Un outil dont la maîtrise d'ouvrage a été assumée par le Conseil régional d'Aquitaine.

On connaissait la dualité civile/militaire de la filière aéronautique de la région Aquitaine. Désormais il faut officiellement ajouter la même dualité, mais dans le domaine des lasers.
Depuis ce matin, c'est en effet dans l'enceinte même du Laser Mégajoule (LMJ), outil à vocation militaire uniquement, que le laser PETAL (PETawatt Aquitaine Laser, son " frère" civil vient d'être inauguré. Ce laser fait sans doute de l'Aquitaine une place forte mondiale du laser de l'optique et du plasma.
Le LMJ est dimensionné pour délivrer, sur une cible de quelques millimètres et en quelques milliardièmes de seconde, une énergie lumineuse supérieure à 1 million de joules.
Entré en service en mai 2014, et mis au point à partir des essais réalisés par son prototype, la LIL (Ligne d'intégration laser) qui a été en service entre 2002 et 2014 (ce qui au passage faisait de la LIL le laser le plus puissant d'Europe), le LMJ a déjà connu deux campagnes d'expériences à ce jour (en mai 2014 et en mai 2015).

PETAL + LMJ = champion du monde du laser énergétique

Le laser PETAL, instrument de recherche civil, piloté par le CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) a été inauguré cet après-midi en présence notamment d'Alain Rousset, président de la Région Aquitaine, qui, aux côtés de l'Etat et de l'Europe, a financé, en tant que maître d'ouvrage, 22,94 des 54,3 M€ qui ont été nécessaires pour sa construction.
Une fois couplé au LMJ, le laser PETAL pourra délivrer une puissance de 1,2 Petawatt (1,2 million de milliards de watts). Pour être plus précis, PETAL est un faisceau laser supplémentaire aux 176 que compte le LMJ. Sa puissance est 100 fois supérieure à celle d'un faisceau du LMJ, mais aussi 1000 fois plus brève. Cela en fait le plus puissant faisceau laser au monde dans la catégorie des lasers énergétiques.

Dans un an, les limites de la recherche seront repoussées

Si le LMJ permet notamment aux chercheurs de la DAM (Direction des applications militaires) de simuler des explosions nucléaires en laboratoire et donc de remplacer à terme les essais nucléaires abandonnés sur décision de Jacques Chirac en janvier 1996, le PETAL, mis au point après 10 ans de travaux de recherche de physiciens et d'astrophysiciens, permettra de porter la matière dans des états aujourd'hui inexplorés.
Il ouvre ainsi de nouvelles portes au monde scientifique civil vers la physique de l'extrême et la connaissance de l'univers. Sa puissance va lui permettre de reproduire en laboratoire des phénomènes astrophysiques observés dans l'espace comme des explosions de supernovae ou des accrétions d'étoiles. Bref, PETAL va rendre possible le développement de l'astrophysique de laboratoire. De fait, il devrait intéresser des équipes de chercheurs du monde entier souhaitant exploiter la puissance inouïe du laser une fois synchronisé avec le LMJ. Une synchronisation qui n'est pas encore totalement opérationnelle, mais ce n'est plus qu'une question de mois (environ un an) avant la première expérience qui ouvrira de nouveaux horizons à la science.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2015 à 22:45 :
C'est le "pas encore totalement opérationnelle" qui me gène. Mais ... souhaitons, car ce serait une grande avancée pour la Science, et donc contre l'obscurantisme.
a écrit le 18/09/2015 à 21:54 :
"(Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies renouvelables)"
non, "énergies alternatives"
(sauf si ça a changé, mais ça a été signé par Mr Fillon 1er ministre)
a écrit le 18/09/2015 à 20:33 :
Tiens, il m'est venu un super slogan : AVEC PETAL, ÇA VA PÉT*R! :-))

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :