Implanet : les ventes progressent, les pertes se creusent

 |  | 408 mots
Lecture 2 min.
Les ventes de l'implant Jazz progressent de 66 % au 1er semestre 2015 par rapport à la même période l'an passé.
Les ventes de l'implant Jazz progressent de 66 % au 1er semestre 2015 par rapport à la même période l'an passé. (Crédits : Implanet)
Le spécialiste des implants Implanet, coté en bourse et basé à Martillac en Gironde, vient de présenter ses résultats financiers sur le premier semestre 2015. Si ses ventes progressent, les charges opérationnelles font de même et les pertes se creusent.

Fin juillet, Implanet annonçait un chiffre d'affaires de 3,306 M€ au 1er semestre 2015 (-17 % par rapport au 1er semestre 2014 mais + 2,2 % si on met de côté l'activité hanche abandonnée début 2014 car considérée comme non stratégique). La bonne nouvelle était que les ventes de Jazz, implant phare d'Implant, progressent partout, et notamment aux Etats-Unis où le CA explose de + 88 %. Jazz pèse désormais 44 % dans le mix produit, contre 22 % au 1er semestre 2014. La société coté communique maintenant ses résultats financiers détaillés. Ludovic Lastennet, directeur général de la société, en dresse le bilan :

"Au cours de ce premier semestre, nous avons poursuivi avec succès notre déploiement commercial centré sur une forte progression des ventes de notre implant Jazz. Cette dynamique est principalement soutenue par notre activité aux États-Unis, où nous avons signé 25 contrats avec des partenaires commerciaux spécialisés, et renforcé notre équipe en place. L'augmentation des charges opérationnelles accompagne naturellement ce développement et nous sommes confiants quant à la poursuite de la croissance des ventes de JAZZ sur les niveaux que nous venons de connaître."

Jazz trouve son public aux Etats-Unis

Le résultat opérationnel (- 4,275 M€ contre - 3,114 M€ au 1er semestre 2014) et le résultat net (-4,299 M€ contre - 3,41 M€) reculent tous les deux, ainsi que la marge brute de - 26 %. Le taux de marge brute du premier semestre 2015 s'élève à 34,3%, en recul de -4,2 points, "reflétant l'augmentation des coûts nécessaires à la production des implants Jazz dont les ventes sont en constante progression".

"Les charges opérationnelles progressent de 755 K€ par rapport au S1 2014, en raison principalement d'une hausse des dépenses de ventes et marketing (+ 588 K€), soutenant l'effort de croissance de la société aux États-Unis et la dynamique rencontrée sur ce marché, poursuit l'entreprise. Cette augmentation correspond au renforcement de la force commerciale avec le recrutement de cinq commerciaux", indique la société, qui note également que son niveau de dépenses opérationnelles a été significativement impacté par la parité euro / dollar.

La société a réalisé un chiffre d'affaires de 7 M€ en 2014 et levé 11,2 M€ lors de son introduction en bourse, destinée à accélérer la commercialisation de Jazz et son développement à l'export. Elle disposait au 30 juin dernier d'une trésorerie de 10,6 M€ (2,7 M€ de trésorerie et équivalents de trésorerie, 7,9 M€ de placements financiers).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :