A Europlasma la centrale Cho Power est en progrès

 |   |  327  mots
La centrale Cho Power, sur le site de Morcenx (Landes)
La centrale Cho Power, sur le site de Morcenx (Landes) (Crédits : Europlasma)
Les tests de qualification de la centrale électrique Cho Power, développée par le groupe Europlasma, à Morcenx (Landes), ont permis d’atteindre en juin des objectifs ambitieux tout en étant perturbés par la panne d’un transformateur.


La centrale Cho Power, développée par Chopex, filiale du groupe Europlasma, spécialisé dans les énergies propres, produit de l'électricité à partir du gaz de synthèse généré par la combustion de biomasse et de déchets. C'est encore un prototype industriel grandeur nature qui subit ses derniers tests pour être qualifié. Le groupe Europlasma, dont Jean-Eric Petit est le directeur général, souligne que la centrale a pu fonctionner pendant 15 jours en juin sans anicroche.

Une période pendant laquelle Cho Power a atteint ses performances maximales "sur des points de fonctionnement clé", dont la capacité d'injecter plus de 8 tonnes/heure de déchets et biomasse dans la centrale et la production par la turbine de plus de 6 MWe (Megawatt produit par un moteur électrique). Autre point très positif mis en avant par le groupe, Cho Power "a pu générer une quantité d'énergie dans le gaz de synthèse sensiblement supérieure au seuil requis pour délivrer 10 MWe lorsque tous les moteurs seront installés".


Reprise des tests en septembre


Ces tests de qualification ont dû été interrompus suite à la défaillance d'un "équipement périphérique". Alors que jusque-là les problèmes rencontrés par Cho Power venaient du cœur de l'installation, parmi lesquels un manque de contrôle de la température du gaz de synthèse, c'est un transformateur qui a ce coup-ci fait défaut.

"L'analyse des causes de cette défaillance est en cours avec le fournisseur, explique Europlasma, le fabricant mettant tout en œuvre pour accélérer la réparation et la remise en route."

Les essais devraient ainsi reprendre en septembre pour achever le protocole de qualification définitive avec réserves (Final acceptance with reserves). La situation financière d'Europlasma reste délicate et la direction confirme que "toutes les mesures sont prises pour minimiser ou neutraliser les impacts de ce retard sur la trésorerie".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :