Au Haillan, Steris innove dans les blocs opératoires

 |  | 594 mots
Lecture 3 min.
Le pilier téléscopique qui soutient la table d'opération est une innovation comme le chariot positionneur qui permet de le transporter.
Le pilier téléscopique qui soutient la table d'opération est une innovation comme le chariot positionneur qui permet de le transporter. (Crédits : Agence Appa)
Steris a présenté ce jeudi matin plusieurs innovations destinées aux blocs opératoires dans son centre européen du Haillan (33). Cette filiale du groupe américain Steris Corp développe et fabrique ses matériels en Aquitaine.

Daniel Bédouré, directeur général du centre d'excellence de Steris santé, au Haillan, équipementier spécialisé en plateaux techniques hospitaliers, a présenté ce jeudi matin plusieurs innovations en prévention des infections et décontamination, ainsi qu'en matériel de bloc opératoire. Les représentants de nombreux établissements hospitaliers étaient présents. En plus de ces professionnels, la présentation des innovations technologiques de Steris, filiale (division santé) du groupe étatsunien Steris Corp, à Mentor (Ohio), s'est faite en présence du consul des Etats-Unis à Bordeaux, Thomas Wolf.

Implanté depuis 2011 au Haillan, Steris Santé développe ses innovations en Aquitaine, région où sont fabriqués tous les matériels vendus par l'entreprise, qui s'appuie sur une grappe de sous-traitants aquitains pour la fabrication et le développement de nouveaux produits. D'où la présence d'Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, qui appuie depuis le début le développement de cette implantation en Aquitaine.

Plus de 180 salariés

"Nous nous sommes tout d'abord installés en 2005 à Saran, dans le Loiret, avant de regrouper en 2011 toutes nos installations au Haillan, en plein accord avec nos actionnaires américains. Dès le départ Alain Rousset, le président de la Région, a été à nos côtés. Le déménagement de l'usine, opération à hauts risques, a été réussi et notre objectif est de devenir le leader français et européen" a rappelé Daniel Bédouré.

Alain Rousset et Daniel Bédouré

Daniel Bédouré et Alain Rousset ce jeudi matin sur le site de Steris

Au Haillan, Steris, qui a réalisé 8,2 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier, emploie plus de 180 personnes et dispose d'un site de 8.000 m2, dont 3.000 m2 dévolus à la production et à la recherche et développement et 2.635 m2 au show-room et aux bureaux. Steris développe de nouvelles technologies médicales vendues dans le monde entier et forme aussi de nombreux utilisateurs dans son site du Haillan. Alain Rousset s'est félicité du dynamisme de cette société qui "tout en appartenant à un groupe américain, a su développer son autonomie et s'impose comme une véritable entreprise française".

Deux ans de R&D

Le président de la Région n'a pas caché l'estime qu'il porte à Daniel Bédouré. "Je ne veux pas lui mettre un grand coup d'encensoir mais quand il faut participer au financement d'un nouveau projet, l'homme qui le porte et la confiance que l'on a dans le management comptent au moins pour 50 % de la décision, puisque le poids des hommes est déterminant, je dirais à 98 %, dans la fiabilité du projet" a détaillé Alain Rousset.

Les innovations présentées ont demandé près de deux ans de R&D. Steris a ainsi présenté un nouveau modèle de laveur-désinfecteur intelligent à faible encombrement. Avant de laver puis de désinfecter les instruments de chirurgie, cette machine innovante scanne elle-même la totalité de la charge à traiter, identifiant chacun des instruments et informant sur la poursuite du cycle ou son arrêt par le biais d'une série de codes couleur. Autre innovation marquante, G-max evolution, qui intègre pas moins de sept innovations, porte en particulier sur un chariot positionneur à très faible encombrement, conçu pour des espaces restreints, qui permet de déplacer le pilier télescopique qui vient s'insérer dans la table d'opération développée à cet effet. Ces innovations ouvrent de nouveaux marchés à Steris dont le marché, au-delà de la France, rayonne sur l'Europe.

Le site

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :