A Morcenx, Europlasma vend des actions à 80 centimes

 |  | 408 mots
Lecture 2 min.
L'usine Cho Power, à Morcenx, au centre de la stratégie d'Europlasma.
L'usine Cho Power, à Morcenx, au centre de la stratégie d'Europlasma. (Crédits : Europlasma)
Europlasma lance une augmentation de capital à partir de demain 25 septembre, à l’issue de laquelle la direction espère injecter un total de 27,8 M€ dans son capital social.

Europlasma (plus de 80 salariés), à Morcenx (40), lance son augmentation de capital tant attendue à partir de demain jeudi 25 septembre. Les actions nouvelles émises à cette occasion seront proposées au prix unitaire de 0,80 €, soit une décote de 62 % par rapport au cours de bourse du 22 septembre. Une ristourne qui devrait donner de l'appétit à de nombreux investisseurs malgré les risques intrinsèques que représente cette entreprise très innovante, centrée sur la technologie de la torche à plasma, qui génère un chiffre d'affaires mais se développe encore comme une startup.

Cette opération porte sur une augmentation de capital de 27,8 M€, elle s'achèvera le 23 octobre et son résultat sera connu le 31 octobre. En cas d'échec (assez peu probable) de cette levée de fonds, Europlasma se retrouverait dans des difficultés quasiment inextricables. En plus du prix cassé des actions nouvelles, cette augmentation de capital propose d'autres conditions avantageuses, comme le maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) et l'attribution gratuite de deux bons de souscription d'action remboursable (BSAR) pour une action détenue à la clôture du marché le 5 novembre.

Eligible aux PEA...

Les 27,8 M€ seront atteints en cas de souscription à 100 % à l'augmentation de capital, conduite par Arkeon Finances, entraînant la création de plus de 34,7 millions d'actions nouvelles. Cette opération est sécurisée en amont par des engagements de souscription à hauteur de 15,6 M€ qui incluent, sous forme de demandes à titre réductible (qui seront servies si la demande le permet), la conversion en actions Europlasma de prêts consentis par les principaux partenaires financiers du groupe. La direction d'Europlasma souligne toutefois que si la souscription à titre irréductible (réservée de façon prioritaire aux anciens actionnaires) ne permet pas, à cause d'un volume trop important, de satisfaire les demandes à titre réductible, la société s'engage à "servir la part des souscriptions des prêteurs non satisfaites" par le biais d'une augmentation de capital réservée, au prix unitaire de 0,80 €, par compensation de créances. Cette opération complémentaire étant calée entre un minimum de 0,7 M€ et un maximum de 13,7 M€.

Le groupe Europlasma précise qu'il est labellisé "Entreprise innovante", éligible au PEA (plan d'épargne en actions), au PEA-PME et à l'ISF-PME (permettant de réduire l'impôt de solidarité sur la fortune en investissant dans une PME) : autant d'arguments qui devraient convaincre un certain nombre d'investisseurs de sauter le pas...

Le site

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :