Europlasma vise 25 M€ d’augmentation de capital

 |  | 581 mots
Lecture 3 min.
Véritable prototype, la centrale Cho Power est au coeur de la stratégie d'Europlasma.
Véritable prototype, la centrale Cho Power est au coeur de la stratégie d'Europlasma. (Crédits : Appa)
L’assemblée générale d’Europlasma a voté la résolution numéro 11 qui autorise les actionnaires à transformer leurs prêts en actions. Une opération qui permettrait d'assainir la structure du bilan et de sécuriser l'augmentation de capital en septembre.

L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) organisée le 1er septembre par Europlasma (plus de 80 salariés), à la Cité de la photonique, à Pessac (33), où l'entreprise landaise va déménager sa direction générale d'ici octobre, n'a pas permis d'adopter toutes les résolutions présentées. Faute d'un quorum suffisant, deux d'entre elles n'ont pu être entérinées. Il s'agit des résolutions numéros 4 (partie ordinaire) et 12 (partie extraordinaire). "Le quorum pour ces deux résolutions n'a pas pu être atteint car Crédit Suisse Europlasma, actionnaire de référence du groupe, avec 20 % du capital, était partie prenante de chacune d'elle. Ce qui a empêché ses représentants de voter et le quorum d'être atteint", résume Anne Bordères, chargée des relations avec les actionnaires.

La trentaine d'actionnaires qui a participé à cette AG mixte représentait 6,5 millions d'actions pour un capital social légèrement supérieur à 23 millions. C'est ainsi que l'absence de Crédit Suisse Europlasma, détenteur de 4,7 millions d'actions, a enrayé l'adoption de ces deux résolutions.

Quorum trop faible

"Pour atteindre le quorum, il aurait fallu que les actionnaires prenant part au vote représentent 3,6 millions d'actions. Mais, hors Crédit Suisse, ils ne portaient plus que 1,8 millions d'actions. L'annonce de l'AG a été faite cet été et cela a sans doute joué à la baisse sur la participation. Reste que ces deux résolutions ne posent aucun problème de fond et qu'elles seront représentées dès la prochaine assemblée générale", explique Anne Bordères.

Ces résolutions numéros 4 et 12 portent respectivement sur l'approbation des conventions et engagements réglementés, et l'attribution d'émettre et d'attribuer des bons de souscription d'actions avec suppression du droit préférentiel de souscription (DPS). L'adoption de la résolution numéro 11, décisive pour l'avenir du groupe, est une information réconfortante puisqu'elle va permettre aux investisseurs de convertir leurs prêts en actions Europlasma, avec droit préférentiel de souscription. Comme nous l'avons précisé dans le dernier article (Europlasma va déménager après l'AG), cette disposition est applicable aux investisseurs ayant participé à l'augmentation de capital de 2,8 M€ remboursable au plus tard en mai 2015, mais également à tous les prêts consentis à Europlasma depuis le 1er janvier 2013, soit plus de 9 M€.

Redressement financier

La direction va devoir rapidement mobiliser les actionnaires pour les convaincre de jouer le jeu. Comme l'a souligné récemment le groupe landais, la conversion de dettes en fonds propres permettrait d'assainir "considérablement" la structure du bilan et de sécuriser l'augmentation de capital en septembre, puisque "les intentions de conversion des prêteurs contribueront à la garantie de 75 % du montant de l'augmentation de capital" prévue.

Cette levée de fonds, dont la date n'est pas encore connue, sera d'un montant maximum de 25 M€ et doit permettre au groupe d'assurer son redressement financier. "Certains actionnaires sont arrivés inquiets mais sont repartis plutôt sereins, rassurés. Jean-Eric Petit, notre directeur général, a été convaincant et les actionnaires ont bien compris la nature des enjeux", conclut Anne Bordères.

La qualification opérationnelle de la centrale électrique Cho Power, qui doit fonctionner à partir de déchets et de biomasse, est au centre des enjeux du groupe Europlasma. La direction a annoncé le dépôt en octobre d'un second permis de construire pour une nouvelle usine Cho Power à mettre en construction fin 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :