Implanet de plus en plus "américaine"

 |   |  243  mots
Ludovic Lastennet, directeur général d'Implanet, au moment de son introduction en bourse
Ludovic Lastennet, directeur général d'Implanet, au moment de son introduction en bourse (Crédits : Implanet)
Société de technologies médicales, Implanet annonce sept nouveaux accords de distribution de ses produits aux USA.

La société Implanet (33 salariés, siège à Martillac en Gironde), créée en 2007, est spécialisée dans la création et la vente d'implants haut de gamme pour la chirurgie orthopédique. Elle voit son activité (6,690 M€ de chiffre d'affaires en 2013) tirée par l'activité rachis et le succès commercial de son implant "Jazz", protégé par quatre familles de brevets internationaux.
Après une introduction en bourse qui a permis à Implanet de lever 13,7 M€ M€ en 2013, la société girondine, poursuit son déploiement commercial à l'export.

Implanet annonce, ce jour la signature de sept nouveaux accords de distribution avec des sociétés d'Amérique du Nord.  Désormais, avec ces nouveaux accords, Implanet compte 14 agences commerciales aux USA. Un réseau qui lui permet d'adresser 50% du marché nord-américain de la scoliose pédiatrique et couvre environ 35% des États.

Recentrage

Lors de ses dernières communications financières, la société, par la voix de Ludovic Lastennet son directeur général, a annoncé que son taux de marge progressait nettement, pour atteindre 53,6% du CA, soit une hausse de 6,4% par rapport à 2012. "Nous avons su recentrer le modèle économique et stratégique d'Implanet. Nous disposons d'une structure optimisée qui pose les bases solides de notre croissance future, des moyens nécessaires… pour poursuivre notre développement avec détermination en 2014", assurait-il alors.

Le prochain communiqué financier (chiffre d'affaires du 1er semestre 2014) d'Implanet est programmé au 28 juillet prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :