Fermentalg veut entrer en bourse

 |  | 283 mots
Lecture 1 min.
Pierre Calleja, fondateur de Fermentalg
Pierre Calleja, fondateur de Fermentalg (Crédits : Fermentalg)
Fermentalg, start-up libournaise spécialiste de la production de molécules à forte valeur ajoutée, comme les huiles oméga-3 ou oméga-6, par le biais de la culture de micro-algues, annonce son intention de s’introduire en bourse sur Euronext Paris.

C'est l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui validera cette demande et aucun détail n'est encore disponible sur les modalités de l'introduction. Fermentalg est appuyée en particulier par le Conseil régional d'Aquitaine et BPI France. La start-up libournaise, qui emploie 46 salariés, compte générer 400 M€ de chiffre d'affaires d'ici dix ans grâce à ses technologies, notamment par le biais de partenariats industriels.

Fermentalg, qui a réalisé trois levées de fonds, accueille notamment les investisseurs CDC Entreprises, Demeter Partners et Emertec Gestion à son capital. Mais aussi Sofiprotéol, géant de la filière oléagineux et protéagineux (huile Lesieur), avec lequel Fermentalg a créé une coentreprise en 2011, en particulier pour la production d'huile oméga-3, qui devrait être mise en vente dès 2015.

Grâce à la mixotrophie

Fermentalg se positionne comme le seul acteur industriel disposant d'une technologie d'exploitation des micro-algues axée sur la mixotrophie à dominante hétérotrophe. La mixotrophie est la capacité d'utiliser plusieurs sources de carbone pour se nourrir en fonction des conditions, ce qui est le cas de nombre d'organismes unicellulaires et parmi eux des micro-algues. L'euglène, une micro-algue unicellulaire, peut ainsi se nourrir en absorbant des nutriments extérieurs (hétérotrophie), à l'instar des animaux, ou bien produire sa propre nourriture, comme les plantes, grâce à la photosynthèse (autotrophie). Fermentalg axe sa technologie sur ce type de particularité.

Sur les 20 familles de brevets déposés par l'entreprise, 16 sont directement liées à la mixotrophie. Depuis le début de l'année, Fermentalg dispose d'un fermenteur industriel mixotrophe d'une capacité de 1 m3 et devrait construire une unité d'une capacité de production de 400 tonnes de produit par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :