Bordeaux : dans le grand bain du chantier du stade nautique métropolitain

37 millions d’euros pour la construction. 80 millions d’euros en tout sur 22 ans. Les équipes qui portent le projet du stade nautique métropolitain, qui privilégie les énergies renouvelables et locales, ont ouvert les portes de ce vaste chantier à Mérignac, ce mercredi 22 septembre. L’ouverture est prévue début 2023.

3 mn

Le stade nautique de Mérignac ouvrira au public en janvier 2023.
Le stade nautique de Mérignac ouvrira au public en janvier 2023. (Crédits : Chabanne Architecte)

Une quarantaine d'ouvriers s'affairent actuellement sur le chantier du stade nautique de Bordeaux Métropole qui en est désormais à mi-parcours. "Nous sommes dans les temps avec une ouverture toujours prévue en janvier 2023", a confirmé Arnaud Rey, directeur de travaux chez Eiffage, à l'occasion d'un point d'étape ce mercredi 22 septembre à Mérignac. A ce stade, le gros oeuvre a déjà bien avancé, la charpente sera posé début octobre.

"Ce sera une vraie cathédrale avec une charpente qui ira d'un bout à l'autre du bâtiment sans poteau intermédiaire. Les éléments seront assemblés sur place et levés à la grue", explique Paolo Magri, architecte pour l'agence Chabanne Architecte.

Stade nautique

Le futur bassin olympique (crédits : HL / La Tribune).

10.000 m2 de carrelage et 1.000 m2 de surface vitrée

Le stade nautique métropolitain comprendra neuf bassins dont cinq en inox et 4 en béton carrelé : un bassin olympique, des bassins ludiques, d'activités et d'apprentissage, un bassin nordique. Il y a aura aussi un grand toboggan et un waterjump à l'extérieur, des salles de bien-être, un restaurant, une tribune de 1.200 places. Le bâtiment est immense. 2.735 m2 de plan d'eau sont prévus pour accueillir  500.000 personnes à l'année, et ainsi répondre à un large public : sportifs, scolaires, familles.

Parmi les spécificités de ce projet figurent donc notamment le volume. "Nous aurons 10.000 m2 de carrelage et 1.000 m2 de surface vitrée", précise Arnaud Ray. "Quelques innovations sont également prévues dans les bassins, avec des caméras sub-aquatiques pour analyser les mouvement et des caméras au niveau de la charpente pour pouvoir filmer le bassin par le haut", ajoute Matthieu Olivier, directeur immobilier et grands projets à l'UCPA. Un bassin visible de quasiment partout. "Le visiteur verra le bassin de 50 mètres dès son arrivée dans le hall d'accueil. Nous mettons en scène l'activité", décrit Paolo Magri.

Stade nautique

Vue du bassin olympique (crédits : Chabanne Architecte).

Une stratégie énergétique qui se veut exemplaire

"Le coût de la construction s'élève à 37 millions d'euros, porté par la ville et la métropole avec le soutien financier de la région et du département", a rappelé Alain Anziani, maire de Mérignac et président de Bordeaux Métropole. "Nous sommes sur une enveloppe de 80 millions d'euros sur 22 ans, mais ce nouvel équipement coûtera moins cher chaque année si on le compare à la piscine actuelle. Les économies d'énergie seront considérables."

Le stade nautique vise, en l'occurrence, la certification HQE (Haute Qualité Environnementale), équipements sportifs, référentiel piscine. Conçu pour avoir les émissions de carbone les plus faibles possibles, l'énergie du stade nautique proviendra donc en priorité de récupération et de recyclage, de la géothermie, et du réseau de chaleur qui sera alimenté par une chaudière biomasse au bois. "Les émissions de CO2 sont au final divisées par 3 par rapport au même projet sans énergies renouvelables", a déclaré Franck Liechti, responsable Pôle energétique et environnement chez Chabanne Ingénierie.

Le contrat de concession de service public pour le financement, la conception, la construction, l'entretien, la maintenance et l'exploitation de cet équipement a été passé avec un groupement porté par Eiffage, UCPA, Dalkia et la Banque des territoires.

Stade nautique de Mérignac

Le chantier est en cours. (crédits HL / La Tribune).

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.